Passerins et bruants



Passerins et bruants

Le terme passerin désigne de nombreux oiseaux de l'ordre des passériformes (oiseaux percheurs) qui ne sont pas particulièrement étroitement apparentés. Ce groupe comprend quatre espèces : le passerin indigo, le passerin azuré, le bruant noir et blanc et le bruant des neiges, tous nichent au Canada. Le passerin indigo et le passerin azuré appartiennent à la famille du CARDINAL (cardinalidés), le bruant noir et blanc, à la famille des BRUANTS (embérézidés) et le bruant des neiges à la famille des plectrophanes (calcariidés).

Répartition et habitat

Le passerin indigo (Passerina cyanea) fréquente les forêts claires à feuilles caduques et les terrains buissonneux du Sud du Manitoba, du Sud de l'Ontario jusque dans le Sud-Ouest du Québec et le Sud du Nouveau-Brunswick, tandis que son congénère de l'Ouest, le passerin azuré (Passerina amoena), habite les contrées broussailleuses, du Sud de la Colombie-Britannique jusque dans le Sud de la Saskatchewan. Le bruant noir et blanc (Calamospiza melanocorys) niche dans les vastes prairies herbeuses du Sud de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Sud-Ouest du Manitoba, tandis que le Bruant des neiges (Plectrophenax nivalis), une espèce circumpolaire, niche dans la toundra durant l'été et hiverne dans les milieux ouverts du Sud du Canada et du Nord des États-Unis.

Description

Le passerin indigo mâle est entièrement bleu, tandis que passerin azuré mâle, lui, a la tête et le dos bleus, deux bandes alaires blanches, la poitrine cannelle et le ventre blanc. Chez ces deux passerins, les femelles ont un plumage brun terne qui se ressemble, mais les femelles de l'espèce passerin azuré ont également deux bandes alaires. Les deux espèces mesurent environ 14 cm de longueur. On a découvert des hybrides là où leurs aires de reproduction se chevauchent. Elles sont migratrices et hivernent au Mexique et en Amérique centrale.

Le bruant noir et blanc mâle est complètement noir à l'exception d'une grande tache blanche caractéristique sur chacune de ses ailes; la femelle, elle, est brune et porte des stries foncées et des bandes alaires pâles. Le nombre d'individus et l'aire de reproduction de cette espèce varient considérablement d'une année à l'autre. Le mâle chante souvent en vol. Les ailes relevées en angle au-dessus du corps, il se laisse redescendre lentement en décrivant des cercles et en émettant des sifflements, des trilles et des bourdonnements longs et variés.

En plumage nuptial, le bruant des neiges mâle est d'un blanc presque immaculé, à part ses ailes et son dos noirs. La femelle, tout comme le mâle en plumage d'hiver, est de couleur plus terne. Il s'agit d'un des oiseaux nicheurs les plus nordiques du Canada : il se reproduit jusque dans le Nord de l'ÎLE D'ELLESMERE. Dans le Sud du Canada, on observe régulièrement des volées de bruants des neiges en hiver, habituellement au-dessus des terres en friche et en chaume.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • Tyler Hoar, Ken De Smet and Wayne Campbell, Birds of Canada (2010).

Liens externes