Burritt, Lloyd

Lloyd (Edmund) Burritt. Compositeur, professeur, éducateur, baryton (Vancouver, 7 juin 1940). B.Mus (Colombie-Britannique) 1963, M.Mus. (ibid.) 1968. Pendant son adolescence, il apprend le piano avec Ira Swartz, Elaine Korman et Annette Atlee.

Burritt, Lloyd

Lloyd (Edmund) Burritt. Compositeur, professeur, éducateur, baryton (Vancouver, 7 juin 1940). B.Mus (Colombie-Britannique) 1963, M.Mus. (ibid.) 1968. Pendant son adolescence, il apprend le piano avec Ira Swartz, Elaine Korman et Annette Atlee. À l'Université de la Colombie-Britannique, il étudie avec Jean Coulthard (composition) ainsi que Donald Brown et Marie Schilder (chant). En Angleterre, il travaille la composition au Royal College of Music (1963-1965) avec Herbert Howells et Gordon Jacob. Pendant les étés de 1965 et de 1966, il étudie la direction d'orchestre à Tanglewood avec Leonard Bernstein, Erich Leinsdorf, Dee Hiatt et Gunther Schuller. De retour à l'Université de la Colombie-Britannique, il se tourne vers la musique électronique (1966-1968) sous la direction de Cortland Hultberg.

En 1964, Burritt commence à enseigner dans les écoles de la région de Vancouver à partir de 1970, à l'école secondaire Argyle où il enseigne la musique d'abord puis, de 1981 à 1999, l'art dramatique et la composition. À la fin des années 1970, il siège au comité des programmes d'études musicales de la province pour lequel il met sur pied des cours de composition. En 1989, il interprète le rôle du juge Turpin dans Sweeney Todd de Sondheim, une production de l'Université de la Colombie-Britannique.

À titre de compositeur

Burritt reçoit des commandes de l'Orchestre symphonique de Vancouver (Assassinations, Fanfare et Electric Tongue), de la SRC (Spectrum et musique de scène pour Peer Gynt), de l'Orchestre du Centre national des Arts (Overdose), du Collège royal canadien des organistes (Memo to RCCO), de Hugh McLean (Icon), du Centre de musique canadienne (CMC) et de la Vancouver Lesbian and Gay Choir. En 1986, on lui commande Song for Marshall McLuhan pour l'inauguration du pavillon du Canada à l'Expo 86. Ses compositions font souvent appel à du texte et révèlent des associations et des influences littéraires, de même qu'une profonde spiritualité. C'est le cas, par exemple, d' Altar of the Sun (1983), qui est composée à la suite d'un voyage en Italie et inspirée de la vie et des enseignements de saint François d'Assises. La musique de Burritt est jouée par d'importantes formations au Canada, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Suède. Burritt emploie les sons en véritable coloriste et a recours à la répétition des motifs pour créer une musique expressionniste aux structures libres.

À la fin des années 1970, il commença à siéger comme juge de composition dans les festivals régionaux et provinciaux. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Bien qu'il cesse d'enseigner en 1999, Burritt continue à composer et à demeurer compositeur agréé du Centre de musique canadienne. On compte parmi ses compositions les plus récentes Yellow the Sweet Ache, un cycle de chansons pour mezzo-soprano (2000) ou une chorale composée de femmes (2002), œuvre commandée par le Centre de musique canadienne et s'inspirant de la poésie de Betsy Warland; et Pilgrim (2001), un opéra en deux actes tiré du roman de Timothy Findley.

COMPOSITIONS (Sélection)

Théâtre
'Once Again... Pop!', pantomime (Burritt) : 1969; SATB, bande; ms.

Electric Chair, pantomime : 1971; comédienne, sax alto, bande; ms.

Autres oeuvres dont Moby Dick Rehearsed (1969), Tiny Alice (1969), Peer Gynt (1972), toutes mss.

Orchestre ou harmonie

Song (Burritt) : 1963; mezzo, orch chamb; ms.

Symphony in One Movement : 1963; ms.

Three Autumn Songs (R. Frost, F.R. Scott, A. MacLeish) : 1965; mezzo, p, orch; ms.

Hollow Men (T.S. Eliot) : 1968; SATB, orch, bande; ms.

David (E. Birney) : v. 1977; tén, bar, SATB, orch; ms.

Symphonic Overture : 1980; ms.

Song for Marshall McLuhan (McLuhan) : 1986; basse chantante, SATB, synth, orch; ms.

Crystal Earth (Burritt) : 1987; sop, SATB, harm; ms.

Plusieurs autres œuvres pour orch et bande : Assassinations (1968), Electric Tongue (1969), Cicada (1970), New York (1970), Overdose (1971), Spectrum (1972), toutes mss.

Clavier

Sonate : 1962; p; ms.

Memo to --- : 1972; org, bande, machine à écrire; ms.

Memo to FATC : 1972; clavr, bande; ms.

Memo to RCCO : 1972; org, bande; ms.

Une Sonate pour vn et p (1963, ms).

Chœur ou voix

Œuvres pour chœur  : « In Time of the Breaking of Nations » (1963), Kyrie (1967), « Rocky Mountain Grasshopper » (1970), toutes mss.

Œuvres pour voix : « October » (v. 1965), « Winter is Another Country » (1965), « Landscapes » (1968), Haiku (1969), « At the Androgyne Carnival » (1997), toutes mss.

Aussi « We're Just Kalapas » pour narr, bar, ch d'enfants, ens instr (1985, ms)

Musique électroacoustique et œuvres multimédias

Acid Mass (T.S. Eliot) : 1969; SATB, danseurs, film; ms.

Fanfare : 1969; cuivres, bande, film; ms.

Electric Soul : 1970; bande, danse.

Altar of the Sun : 1983; comédiens, vx, danseurs, SATB, fl, cor, perc, p; ms.

The Hobbit (Burritt, d'après Tolkien) : 1984; comédiens, vx, danseurs, SATB, fl, cor, perc, p; ms.

Aussi Sonata (1963-2002) pour violon, piano. Ms.

Publications

Lloyd Burritt, « Musique concrète », « Electronic Music », This is Music for Today 7, Paul J. Bourett et Sherwood Robson dir. (Toronto 1971).

« Transpersonal psychology in the music room », BCMEA J (print. 1977).

Bibliographie

« Electronic...? Baroque...? », CompCan, 45 (oct. 1969).

« Lloyd Burritt : musique électronique », ibid., 55 (déc. 1970).

Compositeurs canadiens contemporains.


Lecture supplémentaire

  • "Electronic... ? Baroque... ?" The Canadian Composer, 45, Oct 1969

    "Lloyd Burritt: electronic music," The Canadian Composer, 55, Dec 1970

    Contemporary Canadian Composers