Busby, Peter




Busby, Peter

  Peter Busby, architecte (26 sept. 1952, Southport, R.-U.). Peter Busby obtient son baccalauréat en architecture à l' UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE en 1977 et, après avoir effectué son stage chez Rhone & Iredale de Vancouver, il travaille avec Foster and Associates à Londres et à Hong Kong, avant de retourner à Vancouver pour fonder son propre cabinet en 1984. Busby Bridger Architects est plus tard établi en 1986, puis Busby Bridger + Associates Architects en 1992, lequel devient Busby + Associates en 1996. En 2004, le cabinet fusionne avec la firme américaine Perkins & Will Inc. pour devenir Busby Perkins + Will Architects Ltd.

En 1987, l'établissement de Designlines, un cabinet associé spécialisé en DESIGN INDUSTRIEL, rend possible la création de composants de construction (éléments de décoration et quincaillerie compris), ce qui permet la conception d'un immeuble jusque dans ses moindres détails et l'innovation en matière de design. En 1997, Busby est admis au Collège des Fellows de l'Institut royal d'architecture du Canada, en reconnaissance de l'importance de son œuvre et de l'accomplissement soutenu dont celle-ci témoigne.

Les premiers projets de Busby mettent en évidence un engagement quant à l'intégration de différents systèmes de construction visant à rehausser simultanément l'importance de l'utilisateur et de l'environnement, ainsi qu'illustré en 1987 à Vancouver par le kiosque d'Urban Expresso, de Busby Bridger Architects. Cet immeuble rend le milieu urbain et l'emploi plus accessibles aux personnes ayant une déficience physique, grâce à un design à vaste portée prenant en compte tous les aspects de l'exploitation, notamment l'ergonomie, les besoins en énergie et la maintenance. En 1988, le kiosque permet à Busby Bridger Architects d'obtenir le prix d'excellence du Premier ministre de la Colombie-Britannique en conception accessible. Les préoccupations de Busby en matière d'accessibilité et de qualité de vie en milieu urbain sont mises en évidence, cette fois dans un cadre environnemental plus complexe, dans la gare de l'aérotrain de Brentwood (2001) de Burnaby, C.-B., qui a remporté plusieurs prix.

 Busby jouit d'une réputation nationale et internationale en tant que promoteur et concepteur d'immeubles « écologiques ». Sa position en faveur d'une conception écologique, qu'il considère comme un engagement éthique, s'illustre dans toute une gamme de domaines. Depuis le milieu des années 1990, les immeubles conçus par Busby + Associates Architects attirent beaucoup d'attention lors de forums nationaux ou internationaux faisant valoir la conception écologique. Quatre de leurs bâtiments figurent dans la démarche du Défi du bâtiment écologique, forum biennal qui a vu le jour en 1998, visant à évaluer, à l'échelle internationale, les progrès réalisés en matière de construction écologique : un immeuble de bureaux de Revenu Canada (1998, Surrey), le pavillon des sciences informatiques de l'Université York (2000, Toronto), l'immeuble Telus/William Farrell (2000, Vancouver) et le Nicola Valley Institute of Technology (2002, Merritt, C.-B.).

Au Canada, Busby donne des conférences sur la conception écologique et, conjointement avec l'Institut royal d'architecture du Canada, joue un rôle déterminant dans la création du programme d'éducation pancanadien portant sur le bâtiment durable, à l'intention des architectes. Il défend activement le programme Leadership in Energy and Environmental Design (système d'évaluation des bâtiments écologiques) et le White Rock Operations building (2002, White Rock, C.-B.) est le premier immeuble neuf au Canada à recevoir la plus haute distinction remise dans le cadre de ce programme, en reconnaissance du niveau élevé des pratiques de construction durable dont sa construction a été l'objet et du rendement écologique qu'il permet d'atteindre.

Busby joue un rôle actif dans un certain nombre de comités locaux, nationaux et internationaux voués à promouvoir l'avancement de la construction écologique et il est un des membres fondateurs du Conseil du bâtiment durable du Canada. L'attention qu'accorde Busby + Associates Architects à la performance écologique n'entrave en rien les paramètres esthétiques d'un bon design. En 2002, son pavillon des sciences informatiques de l'Université York remporte simultanément un World Architecture Award (prix international d'architecture), un International Green Building Award (prix international du bâtiment écologique) et un prix du Gouverneur général.

Busby + Associates Architects a remporté de nombreux prix et distinctions soulignant l'excellence de ses travaux liés à l'environnement, à la structure et à l'éclairage, pour ses réalisations en acier, en bois et en verre, pour la conception de gratte-ciel et son utilisation des ressources, ainsi que pour la conservation du patrimoine et son sens de l'innovation. La firme est lauréate de prix du Gouverneur général pour le siège de l'Association of Professional Engineers and Geoscientists of British Columbia à Burnaby, l'immeuble de Revenu Canada à Surrey, la salle municipale du district de North Vancouver et le pavillon des sciences informatiques de l'Université York. Pour les immeubles suivants, le cabinet s'est vu décerner les prix du lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique : le siège de l'Association of Professional Engineers and Geoscientists of British Columbia en 1998; la salle municipale du district de North Vancouver en 1995; le Nicola Valley Institute of Technology en 2002 ; Revenu Canada, Surrey, en 2001, et le pavillon des sciences informatiques de l'Université York en 2002.

En 2000, la firme remporte le Canadian Architect Award of Excellence pour le parc thématique Oltremare Marine de Riccione en Italie, et en 2001, elle est lauréate de l'Architects Institute of British Columbia Innovation Award pour l'immeuble Materials Testing Facility, de Vancouver.


//