Cadoret, Charlotte

Charlotte (Augustine) Cadoret (soeur Saint-Jean-du-Sacré-Coeur, Congrégation de Notre-Dame). Pédagogue, compositrice, pianiste (Newark, N.J., de parents canadiens, 29 février 1908 - Montréal, 7 mars 1995). Brevet d'enseignement (Montréal) 1928, B.Mus. (ibid.) 1931, L.Mus. (ibid.) 1941.

Cadoret, Charlotte

Charlotte (Augustine) Cadoret (soeur Saint-Jean-du-Sacré-Coeur, Congrégation de Notre-Dame). Pédagogue, compositrice, pianiste (Newark, N.J., de parents canadiens, 29 février 1908 - Montréal, 7 mars 1995). Brevet d'enseignement (Montréal) 1928, B.Mus. (ibid.) 1931, L.Mus. (ibid.) 1941. Elle étudia le piano avec E. Robert Schmitz, l'harmonie, la composition, le contrepoint et l'orchestration avec Claude Champagne, l'harmonie et la composition avec Rodolphe Mathieu, le chant grégorien avec Clément Morin et Jules Martel et l'accompagnement du chant grégorien avec Eugène Lapierre. Elle reçut d'ailleurs un diplôme de la Schola cantorum de Montréal dans cette discipline. Elle occupa le poste de directrice de l'École normale de musique (1942-54), puis (1954 -89) celui de directrice . générale des études musicales de la Congrégation de Notre-Dame à Montréal. Membre du Comité d'initiation à la musique de l'Instruction publique du Québec (1945-65), elle joua un rôle important dans l'éducation musicale en collaborant à la revue pédagogique L'École et en établissant des programmes d'études. Membre de la SCMF (auj. SCTM) vers 1959, elle en fut aussi la vice-présidente (1976-82). On lui doit des oeuvres chorales, messes, cantates, arrangements folkloriques et mélodies, dont une Messe à Notre-Dame pour deux voix moyennes et orgue (BMI Canada 1950) et les mélodies « Lorsque je mourrai » (BMI Canada 1951) et « A Cradle Song » (G. Schirmer 1944) enregistrée par Louis Quilico.