Calangis, George

George Calangis. Chef d'orchestre, mandoliniste, banjoïste (Vancouver, 14 juin 1916 - 1er juillet 1966). Dès son enfance, il se produisait dans le vaudeville avec ses cinq soeurs - Geneva, Angelina, Mary, Helen et Ethel. L'ensemble s'annonçait sous le nom de Musical Calangis Family et jouait sur des mandolines et des banjos de divers registres. George, qui étudia le violon avec George Brailey, était particulièrement doué pour la mandoline. Les soeurs Calangis devinrent également d'habiles exécutantes aux instruments à cordes et au piano. L'ensemble familial se fit entendre (1929-32) à Seattle, San Francisco et, pendant un certain temps, à la station radiophonique KNX et dans les principaux cabarets de Los Angeles. Spécialisé dans la musique classique légère à saveur continentale, il ajouta à son répertoire de la musique mexicaine pendant son séjour aux É.-U. De retour à Vancouver, le groupe fut l'orchestre attitré de la station radiophonique CKCD (1933-43) et, en 1934, se produisit avec des effectifs supplémentaires, à la radio de la SRC dans des émissions telles que « Music from the Pacific », « Continental Varieties » et « Music from the Riviera ». Après avoir été pendant la Deuxième Guerre mondiale dir. mus. des RCAF Blackouts, George Calangis prit la tête de l'orchestre du Commodore Ballroom jusqu'au début des années 1950. Il continua à diriger des orchestres de la SRC à la radio (notamment pour les émissions « Calangis & Co. » et « Continental Varieties ») et à la télévision (« Bamboula », « Meet Lorraine » et « Lolly Too Dum ») jusqu'au milieu des années 1950. À partir de cette époque, cependant, la musique avait cédé le pas à sa carrière dans les affaires. Trois de ses soeurs demeurèrent des musiciennes actives. Angelina, qui avait étudié le violon avec Arthur Gramm, Wilfred Rutley, Jean de Rimanoczy et Gregori Garbovitsky, fut membre de l'Orchestre symphonique de Vancouver (1932-33 et 1938-), et y devint chef de pupitre des seconds violons (1951-54 et 1966-81). Elle est la veuve de John Avison. Mary, violoncelliste, fit partie de l'OS de Vancouver (1944-46, 1952-59 et 1962-82), et Geneva, pianiste et élève d'Helen Devlin, donna des cours particuliers et fut collaboratrice de professeurs de danse.