Cameron, William Maxwell

William Maxwell Cameron, physicien et océanographe (Battleford, Saskatchewan, 24 juillet 1914- Vancouver, le 4 juillet 2008). Formé à l'Université de la Colombie-Britannique, W.

Cameron, William Maxwell

William Maxwell Cameron, physicien et océanographe (Battleford, Saskatchewan, 24 juillet 1914- Vancouver, le 4 juillet 2008). Formé à l'Université de la Colombie-Britannique, W. Cameron est biologiste au Conseil de recherches sur les pêcheries de la Station biologique du Pacifique de 1938 à 1941, puis il passe comme prévisionniste au Service météorologique du quartier général du Commandement aérien de l'Ouest à Vancouver. En 1944, il se joint à la Marine royale du Canada (MRC) et participe à la recherche sur la guerre anti-sous-marine. Après la Deuxième Guerre mondiale, il étudie sous la direction du Dr H.U. Sverdrup à la Scripps Institution of Oceanography de l'Université de Californie. Il se joint, en 1949, au Conseil de recherche pour la défense du Canada et joue un rôle important dans la fondation de l'Institute of Oceanography (plus tard, le ''Département of Oceanography'' et maintenant le ''Department of Earth and Ocean Sciences'') à l'Université de la Colombie-Britannique.

William Cameron effectue de grandes recherches et de vastes levés hydrographiques dans l'Arctique en tant que scientifique en chef des expéditions conjointes canado-américaines dans la mer de Beaufort, de 1949 à 1954. Il passe ensuite, en 1960, au ministère des Mines et des Relevés Techniques (qui deviendra le ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources pour devenir ensuite Ressources naturelles Canada) et est à la tête de la Direction des sciences de la mer de 1962 à 1971, date à laquelle il prend sa retraite. L'initiative prise par Cameron de fonder l'INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE DE BEDFORD ainsi que ses études théoriques sur la circulation dans les estuaires et sur la modélisation des océans ont une importance à l'échelle mondiale. William Cameron a reçu l'Ordre du Canada en 2004 pour son travail en sciences océanographiques et pour avoir établi des centres de recherche en océanographie au Canada.