Camion

Film québécois réalisé par Rafaël Ouellet, dont il est aussi le scénariste, sorti au Québec le 17 août 2012 et mettant en vedette le si touchant Julien Poulin.

Camion

Film québécois réalisé par Rafaël Ouellet, dont il est aussi le scénariste, sorti au Québec le 17 août 2012 et mettant en vedette le si touchant Julien Poulin.

Le film Camion s'inscrit dans une volée de d'excellents films québécois d'auteurs, dans lesquels le dialogue et surtout les non-dits prennent toute la place avec, à l'arrière-plan de belles images de paysages, ici la forêt, si typiques. Les grands espaces occupent non seulement le territoire - à Dégelis près du Nouveau-Brunswick - mais aussi entre les deux frères et le père avec une route sinueuse qui viendra réunir et sceller l'amour qu'ils se portent entre eux.

Homme début soixantaine, Germain est un veuf qui est conducteur de poids-lourd depuis une quarantaine d'années. Surgit alors l'impensable, il percute une auto qui s'en venait à toute vitesse dans sa voie provoquant ainsi le décès de la passagère. Ébranlé, il choisira de mettre fin à son travail de routier tombant dans un fort sentiment de culpabilité et de déprime. Viendront alors à son secours, ses deux fils qui le remettront sur la pente, chacun à sa manière, chacun reprenant ainsi leur vie en main. La fin nous laisse sur une note d'espoir avec fond d'une première neige de nuit, porteuse de dangers mais aussi de beauté.

Dans le rôle du père, la performance de Julien Poulin nous laisse fort émus. Souvent filmé de dos, la nuque penchée, les épaules tombantes sous la lourdeur de ses vêtements, il nous interpelle directement au coeur. Patrice Dubois campe avec brio le rôle du fils aîné, trop longtemps emmuré dans sa peine d'amour. Grâce à cette semaine passée avec son frère chez son père, il reprendra confiance et espoir en lui-même. L'excellent et si crédible Stéphane Breton joue à la perfection le rôle du fils cadet, qui traîne une vie de petits boulots et de musicien non accompli. Par ses répliques percutantes et son regard pointu sur la vie, il vient briser pertinemment, le tempo du film; il sera celui par qui la vie va reprendre son envol sur notes d'espoirs.

Le film Camion s'est d'ailleurs vu attribué, lors du Festival du film de Karlovy Vary en République tchèque (2012), le prix oecuménique en hommage aux qualités artistiques du film mais aussi pour souligner son message d'espoir. Rafaël Ouellet s'est de plus mérité les honneurs du meilleur réalisateur, lors de ce même festival.

À la cérémonie des prix Jutra pour l'année 2012, Julien Poulin s'est vu attribuer le prix du meilleur acteur. Le film Camion se voyait de plus couronné du prix Jutra pour la meilleure trame musicale.