Canadian Electronic Ensemble

Canadian Electronic Ensemble. Groupe constitué de compositeurs-interprètes, fondé à Toronto en 1971 par David Grimes, David Jaeger, Larry Lake et James Montgomery, « pour promouvoir la musique électroacoustique en direct et, par conséquent, la composition d'un nouveau répertoire pour ce médium ».

Canadian Electronic Ensemble

Canadian Electronic Ensemble. Groupe constitué de compositeurs-interprètes, fondé à Toronto en 1971 par David Grimes, David Jaeger, Larry Lake et James Montgomery, « pour promouvoir la musique électroacoustique en direct et, par conséquent, la composition d'un nouveau répertoire pour ce médium ». En 1986, Grimes (Salem, Mass., 9 mars 1948; B.Mus., Berklee College of Music, 1970, M.Mus., Toronto, 1972; compositeur d'Increscents, lauréat en 1976 d'un prix au CBC National Radio Competition pour jeunes compositeurs) retourne aux États-Unis. En 1995, Laura Wilcox se produit avec le groupe et s'y joint vers la fin de 1998 et le début de 1999. En 1996, c'est au tour de Michael Dobinson et Paul Stillwell de se joindre à la formation, et en 1999 Rose Bolton (lauréate du prix New Music Concerts H. C. Aitken en 1995) remplace Wilcox. En 2006, Dobinson quitte les rangs. En 2007, John Kameel Farah commence à se produire avec le groupe qu'il joint en 2008.

Antécédents et réalisations
L'ensemble donne son premier concert en 1971, se produit pour la première fois aux New Music Concerts en 1972, monte son propre studio en 1973 et met sur pied une série de concerts annuels en 1974. Cette série comprend des œuvres électroacoustiques de compositeurs du Canada ainsi que des États-Unis, du Mexique, de l'Argentine, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Japon et de divers pays de l'Europe centrale et du Nord. Le groupe se produit au Canada, aux États-Unis ainsi qu'en Europe (1979, 1981, 1986, 1989). Il participe au Festival de la SRC à Toronto, à l'Okanagan Music Festival for Composers, à la World Music Week (1975) et donne des concerts pour NOVA MUSIC à Halifax ainsi que pour la Vancouver New Music Society. En 1984, il se produit aux World Music Days de la SIMC à Toronto et, le 8 janvier 1986, il joue en première l'Universe Symphony de Steven Gellman avec le Toronto Symphony; plus tard, il reprend cette oeuvre avec les orchestres symphoniques de Vancouver et d'Ottawa ainsi qu'au Festival international de Lanaudière. Le CEE se produit aussi avec l'Orchestre Métropolitain de Montréal. Par ailleurs, il figure dans plusieurs festivals dont le CEEElectric Spring (1987), ayant au programme de nouvelles oeuvres de compositeurs provenant de sept pays, et Wired Winter, une série faisant partie des concerts inauguraux Quayworks à Harbourfront en 1988. En 1994, le groupe participe au programme d'artistes en résidence du Banff Centre for the Arts et en 2004, au Sound Symposium à St John's, Terre-Neuve.

Cet ensemble est le plus vieux groupe de musique électronique sur scène en activité sans interruption au monde. Avant l'avènement des synthétiseurs dans les prestations en direct (musique jouée sur des magnétophones à l'époque), parfois les membres concevaient et fabriquaient leurs propres instruments. En 1976, des membres participent au programme d'artistes en résidence à l'Université York, agissent comme consultants pour le Structured Sound Synthesis Project du Computer Systems Research Group de l'Université de Toronto et, en 1978, deviennent coordonnateurs d'un projet de recherche sur la vie et les découvertes de Hugh Le Caine, pionnier de la musique électroacoustique. L'ensemble présente plusieurs de ses pièces à des émissions de radio au Canada, aux États-Unis, en France, en Suède et en Allemagne. En 1985, il est invité à participer au projet International Art of the Fugue de l'Union Européenne de Radio-Télévision. Il collabore à plusieurs reprises avec des individus ou des groupes (par exemple Trio Collectif) et donne des concerts présentant les oeuvres de compositeurs particuliers ne faisant pas partie du CEE, par exemple Tim Brady, Gustav Ciamaga, Gustavo Matamoros et Bernard Parmegiani.

Commandes et compositions

Dans le cadre de ses programmes de concerts, de démonstrations, de récitals-causeries et d'ateliers, le Canadian Electronic Ensemble a, en 1990, produit sur demande ou présenté en première, plus de 100 œuvres canadiennes. Bon nombre d'entre elles sont composées à son studio de Toronto. En plus de composer individuellement, ses membres collaborent à plus de 40 compositions dont Whale Oil (1973), Davies (1974), Piano Quintette (1976), Arnold (1977), Chaconne à son goût (1978), The Eye of the Beholder: an Electronic Journey (1980), Nightbloom, commandée par le Comus Music Theatre et exécutée en 1984, Catbird Seat (1988), Attention Elk! (1996), Something Celtic (2004), Upper Canada Suite (2004) et It's Fun to Shop at Honest Ed's (2006). Parmi les autres oeuvres dignes de mention, mentionnons de Jaeger : Favour (1982), de Lake : Psalm (1985), de Montgomery : Talisman (1988), de Montgomery et Stillwell : Dojo (1996) et Stonehenge (1997), et de Bolton : Small Breeze Through Long Grass (2004).

Voir aussi Electroacoustic music.

Discographie

Canadian Electronic Ensemble. Arnold, Whale Oil, Piano Quintet. Kieser piano. 1977. Éditions Music Gallery MGE-8

Symonds. Quintet for Clarinet and Synthesizers. Campbell clarinette. 1978. RCI 484

Canadian Electronic Ensemble - Chaconne à son goût. 1981. Centredisques CMC-1

Beecroft. Consequences for Five. Kieser piano, Malone trompette, Stimpson cor, Dowden trombone. (1982). 4-ACM 13

The Electronic Messiah. Elmer Iseler Singers, Iseler chef de choeur. 1983. Moss Music Group D-MMG 113

Anthology of Electroacoustic Music in Canada. 1990. Radio Canada International RCI ACM 37 (4 CDs)

Catbird Seat. Cram flute; Armin Strings; Petrowska piano; L. Cherney hautbois; Petric accordéon. 1990. Trappist Trap-9003 (CD)

The Canadian Electronic Ensemble presents MEGAJAM. 1992. Trappist Trap-0006 (2 CDs)

SuperTrio. Trio Collectif. 1994. Trappist Trap-9004 (CD)

The Canadian Electronic Ensemble LIVE. 1998. Trappist Trap-9805 (CD)

Bibliographie

Littler, William. « The search continues for ideal way for group to communicate », Toronto Star, 16 févr. 1977

Kieser, Karen. « The excitement of that plug-in music », Fugue, sept. 1977

Lake, Larry. « Electronic music, a Canadian art », MusiCanada, 40, sept. 1979

Young, Gayle and Lake, Larry. « Electronic music: new kid on the block », Music, vol 9, sept.-oct. 1986

Lewis, David. Étude de CEE Live, Exclaim!, 2 févr. 2000


Lecture supplémentaire

  • Littler, William. "The search continues for ideal way for group to communicate," Toronto Star, 16 Apr 1977

    Kieser, Karen. "The excitement of that plug-in music," Fugue, Sep 1977

    Lake, Larry. "Electronic music, a Canadian art," MusiCanada, 40, Sep 1979

    Young, Gayle and Lake, Larry. "Electronic music: new kid on the block," Music, vol 9, Sep-Oct 1986

    Lewis, David. Review of CEE Live, Exclaim!, 2 Feb 2000