Canadian Society of Musicians

Canadian Society of Musicians. L'une des premières sociétés musicales professionnelles au Canada, elle fut fondée en 1885 sous le nom d'Ontario Music Teachers' Assn.

Canadian Society of Musicians

Canadian Society of Musicians. L'une des premières sociétés musicales professionnelles au Canada, elle fut fondée en 1885 sous le nom d'Ontario Music Teachers' Assn. Lors du deuxième congrès annuel (Toronto, décembre 1886), il fut proposé de changer ce nom en celui de Royal Canadian Society of Musicians, mais le préfixe « Royal » ne fut pas approuvé par le gouvernement ontarien. La société avait pour but d'encourager l'art musical sous toutes ses formes et de promouvoir les intérêts les plus élevés de la profession, l'échange d'idées et le développement de liens fraternels entre les membres. Les congrès annuels, tous tenus à Toronto à l'exception de deux (London 1887, Hamilton 1890), incluaient des concerts et des discussions sur des essais présentés par les membres. Au programme figuraient des sujets tels que la formation des professeurs, la place de la musique dans les écoles publiques et les critères à adopter dans le domaine du chant d'église. En 1886, un certain nombre de compositions furent soumises à un concours sous des pseudonymes; parmi les compositeurs qui obtinrent la « note suffisante pour passer » figurent A.E. Fisher, F.J. Hatton, Davenport Kerrison et G.W. Strathy. Les présidents furent Charles A. Sippi (1885-87), Saint John Hyttenrauch (1887-88), Edward Fisher (1889-90), R.S. Ambrose (1891-92), F.H. Torrington (1892-93), J.W.F. Harrison (1893), J.E.P. Aldous (1894) et Humfrey Anger (1895-96). La société comprenait de 150 à 200 membres, recrutés principalement parmi les musiciens du sud de l'Ontario même si tous les professeurs de musique du pays étaient admissibles. Considérée comme prospère par W.O. Forsyth en 1895, elle semble toutefois avoir disparu dans le courant de l'année suivante. Cette disparition subite fut peut-être causée par la rivalité existant entre divers groupes de musiciens et certaines écoles de musique. La création en 1894 du Musical Art Club et du Toronto Clef Club, deux nouvelles sociétés torontoises dont les objectifs s'apparentaient à ceux de la Canadian Society of Musicians, permet du moins de le supposer.


Lecture supplémentaire

  • NL of C. Ontario Music Teachers' Association Program, 2nd annual convention (Toronto 1886)

    'The Canadian Society of Musicians,' The Week, vol 6, 12 Jul 1889

    Hamilton Public Library. Canadian Society of Musicians, Report, 6th annual meeting (Toronto 1890)

    Metropolitan Toronto Library. A.E. Fisher scrapbook

    Keillor, Elaine. 'Wesley Octavius Forsyth 1859-1937,' CMB, 7, Autumn-Winter 1973