Sokol, Casey

Casey Sokol. Compositeur, pianiste (New York, 6 mai 1948). B.A. musique (État de New York) 1970, M.A. (California Institute of the Arts) 1971.

Sokol, Casey

Casey Sokol. Compositeur, pianiste (New York, 6 mai 1948). B.A. musique (État de New York) 1970, M.A. (California Institute of the Arts) 1971. Il étudia le piano et l'improvisation avec William Douglas au California Institute of the Arts, où il commença également l'étude des tambours de l'Inde méridionale et des rythmes karnatiques. En 1971, il partit à Toronto se perfectionner en musique indienne avec Jon Higgins (Université York) et commença à enseigner au dépt de musique en tant que chargé de cours spécial - en 1991, il y enseignait toujours (piano, improvisation, musicalité). Il étudia aussi à l'American Society for Eastern Arts du Mills College (1971) et partit en 1973 à Madras (Inde). Il y suivit des cours particuliers, participa à des concerts et des débats, et joua avec des musiciens professionnels. En 1975, une bourse du CAC lui permit de travailler avec Cage, Wolff, Brown et Feldman et de jouer certaines de leurs oeuvres lors d'un atelier de composition organisé à l'Université d'État de New York. Il put aussi participer à des ateliers d'improvisation avec Musica Elettronica Viva, à l'Antioch College (Ohio). Sokol est cofondateur du CCMC.

Ce pianiste a exploré de nombreux styles : musique classique, musique de chambre contemporaine, jazz et improvisation. Comme soliste, il a participé à de nombreux concerts, avec des ensembles comme le CCMC, les York Winds ou Sound Pressure. Il a effectué des tournées au Canada, aux États-Unis, en Europe et au Japon, et on l'a vu à de nombreux festivals de musique contemporaine, dont Pro Musica Nova (Brême), New Music America (New York, Hartford) et Sound Symposium. Il fut compositeur résident au Festival de Hollande et au Festival d'Avignon. La radio et la télévision du Japon et de pays nord-américains et européens ont consacré des émissions à son travail.

Sokol s'est surtout intéressé à l'improvisation sur scène. Sa musique a été enregistrée à des fins de diffusion par la radio et la télévision. Les Music Gallery Editions ont également produit des enregistrements. En outre, Sokol a organisé des concerts et des ateliers - particulièrement dans les années 1970, où il mit sur pied, par exemple, The Sacred Grove en 1975, avec Eileen Thalenberg (un mois de pièces de théâtre musical jouées à ciel ouvert par des étudiants, des musiciens et des enfants), Borders Boundaries & Thresholds en 1977, avec Thalenberg et la chorégraphe Linda Rabin (oeuvre théâtrale et chorégraphique jouée à l'Université de Toronto), et, en 1979, Musicollage, « A Performance-Workshop in Mus-ecology » (spectacle multidisciplinaire impliquant 85 interprètes et conçu pour le York Université Fine Arts on Markham - YUFAM). En 1982, Sokol produisit « The Rhythm Concert »; ce concert, auquel il participait, se tint à la Music Gallery et était consacré au rythme : percussions karnatiques, danse flamenco et ensembles rythmiques expérimentaux. En 1985, pour le 10e anniversaire de la Music Gallery, Sokol réalisa Decade : The Tape, documentaire audio de 90 minutes destiné au Festival de Hollande et résumant les activités menées à la galerie entre 1976 et 1985. Toujours en 1985, il composa Species, oeuvre pour trois pianos (révisée en 1991 pour deux pianos et bande) que lui avait commandée la chorégraphe Cathy Ferri, via le CAC, en vue du Festival INDE '85. Sokol s'inspirait d'un roman de Theodore Sturgeon, More Than Human, et utilisait des procédés proches du minimalisme et du sérialisme, les différents personnages étant représentés par des variations séquentielles.