Chat

Le Chat domestique, petit animal agile, intelligent et à la fourrure douce, est un mammifère de l'ordre des CARNIVORES et de la famille des Félidés.

Le Chat domestique, petit animal agile, intelligent et à la fourrure douce, est un mammifère de l'ordre des CARNIVORES et de la famille des Félidés. Au Canada, il y a environ 4,8 millions de chats domestiques, soit, en moyenne, 2,4 chats par maisonnée possédant des chats (à peine plus qu'un foyer sur deux).

Domestication

L'origine du Chat domestiqué est un vrai mystère. Les scientifiques émettent l'hypothèse que l'ancêtre de l'Ours, de la Belette, du Renard, du Coyote, du Raton laveur, du Chien et du Chat est le petit Arboreal miacis, un animal disparu depuis fort longtemps après avoir vécu sur la Terre il y a de cela 40 millions ou 50 millions d'années. Dix millions d'années plus tard, le Dinictis, un autre animal très agile et qui s'apparente un peu plus au chat que l'on connaît aujourd'hui, fait son apparition.

À peu près tous s'entendent pour dire que les chats de maison descendent du Chat sauvage africain, le Felis catus lybica, qui se croisera ensuite avec le Chat sauvage d'Europe, le F. c. silvestris. Les premières traces de chats domestiqués remontent à l'Égypte ancienne, vers 2500 av. J.-C. Les Égyptiens vouent un immense respect au Chat : ils le vénèrent et prennent soin qu'il ne se blesse pas.

Les navires de commerce phéniciens auraient fait connaître les premiers chats domestiqués aux Européens vers 900 av. J.-C., et ce sont les Romains qui auraient introduit le Chat en Angleterre. Ce n'est qu'à l'arrivée des colons européens et de leurs chats domestiques que les chats sont devenus des petits animaux de compagnie en Amérique du Nord.

Physiologie

La structure féline est celle d'un mammifère et correspond, à bien des égards, à la physiologie et à l'anatomie humaines. Le squelette du Chat est constitué d'environ 244 os (c'est près de 40 os de plus que le squelette d'un humain adulte). Plus de 500 muscles squelettiques sont rattachés au squelette extrêmement flexible du Chat, ce qui lui confère son agilité et ses mouvements gracieux. Ce mécanisme superbe est conçu pour être en mesure de fournir d'énormes poussées de puissance. Cependant, le Chat a très peu d'endurance.

Contrairement à bien des animaux qui bougent la patte avant gauche en même temps que la patte arrière droite, le Chat marche ou court en bougeant simultanément les pattes arrière et avant d'un côté, suivies de celles de l'autre côté. Le Chat marche ou court sur la pointe des orteils et le talon relevé. Son mouvement est silencieux en raison des coussinets épais situés en dessous des pattes.

Les principales armes défensives du Chat sont ses griffes (habituellement cinq à l'avant et quatre à l'arrière). Il peut les rentrer et les sortir grâce aux tendons fléchisseurs. Recourbées et très acérées, les griffes sont bien adaptées à la préhension de proies. Les 30 dents du Chat (16 sur la mâchoire supérieure et 14 sur la mâchoire inférieure) sont les plus spécialisées parmi les carnivores. Les chats ne peuvent pas mâcher, leur nourriture est tranchée et déchirée et non écrasée et broyée. La dentition de cet animal est aussi prévue pour saisir et retenir.

La peau du Chat se régénère rapidement et combat remarquablement vite l'infection causée par une blessure. Le Chat est sujet à des mues durant toute l'année, mais il perd son poil de façon plus prononcée lors des changements de saison.

Sens

Les yeux des chats s'adaptent rapidement (la capacité d'ajuster le foyer en fonction de la distance) et voient bien dans l'obscurité quasi complète ou dans la vive lumière du jour. L'ouïe du Chat est hypersensible, et il peut entendre des ultrasons à un degré plus élevé que l'humain peut percevoir, c'est-à-dire des fréquences de plus de 65 kHz.

Le toucher du Chat est comparable à celui d'un insecte. Chaque poil est sensible, ce qui comprend les sourcils, les moustaches, les poils autour des joues et les touffes des oreilles. Il en est de même pour le bout du museau et les coussinets des pattes. Le goût et l'odorat sont étroitement reliés. Les chats choisissent et trouvent leur nourriture en fonction de l'odeur. La langue du Chat, qui remplit diverses fonctions reliées à sa toilette et à son alimentation, est l'organe principal du goût.

Races

La Canadian Cat Association (CCA) reconnaît 45 races. Celles-ci ont évolué petit à petit, soit de façon naturelle, soit par des croisements sélectifs intentionnels. Il y a deux types de chats : le très populaire Chat de maison, résultat d'un croisement aléatoire entre différentes races, et le Chat pure race, qui appartient à une race spécifique et dont les caractéristiques sont conservées de génération en génération sans qu'il y ait eu croisement avec une autre race. En général, les chats pure race sont divisés en deux catégories : ceux à poils longs et ceux à poils courts.

Les couleurs et les motifs de la fourrure des chats sont très variés. La fourrure peut être d'une couleur unie ou de plusieurs couleurs avec des rayures, comme c'est le cas du Chat tigré, du Chat écaille de tortue et du Calicot. La fourrure peut aussi être ombragée comme celle du Siamois, du Birman, du Balinais et de l'Himalayen.

Associations

L'engouement pour les chats au Canada a crû progressivement. Le tout premier concours, lequel dure alors deux jours et compte un juge en fonction, a lieu à Toronto en 1906. La plupart des chats pure race sont importés d'Angleterre. Durant la Deuxième Guerre mondiale, les concours et l'élevage diminuent beaucoup. Après la guerre, l'intérêt revient, et on fonde la CCA en 1960.

Aujourd'hui, dans la majorité des grandes villes, il existe des clubs qui organisent au moins un concours par année. Le Canadian National Cat Club (CNCC), l'un des plus anciens clubs, avait l'habitude de parrainer les expositions félines de l'EXPOSITION NATIONALE CANADIENNE (ENC). En 1968, le CNCC disparaît, et le parrainage de l'ENC incombe au Royal Canadian Cat Club, une filiale de la CCA.

Plusieurs clubs au Canada sont affiliés à d'autres associations, comme l'International Cat Association, le Cat Fanciers' Association (CFA), l'American Cat Fanciers Association (ACFA) et l'American Cat Association (ACA). Le Manitoba Cat Club de Winnipeg, le club le plus important et le plus actif au Canada, compte près de 150 membres. Fondé en 1962, il est affilié à l'ACFA.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • Cat Fanciers' Association, The Cat Fanciers' Association Cat Encyclopedia (1995); G. Pond, The Complete Cat Encyclopedia (1972); M. Wright and S. Walter, The Book of the Cat (1980).

Liens externes