Quenouille

Les racines sont riches en amidon. La plante, les jeunes pousses et les épis verts sont aussi comestibles; le pollen et les graines riches en huile sont une bonne source de nourriture.

Quenouille
Appelée également massette, la quenouille vit dans les marécages et les cours d'eau (illustration de Claire Tremblay).

Quenouille

Nom commun de PLANTES vivaces herbacées (genre Typha) de la famille des quenouilles (Typhaceae), qui poussent dans les marécages et les terrains humides. Leur épi brun de forme cylindrique est à l'origine de leur nom. Au moins huit espèces existent dans le monde et il y en a deux au Canada : le typha à feuilles étroites (T. latifolia) et le typha à feuilles larges (T. latifolia). Les fleurs en épis et les feuilles rubanées, hautes de 3 m (ou plus), poussent à partir d'un groupe de racines horizontales (rhizomes).

Biologie

Les racines sont riches en amidon. La plante, les jeunes pousses et les épis verts sont aussi comestibles; le pollen et les graines riches en huile sont une bonne source de nourriture. Les feuilles dures, piquantes, étaient utilisées par les AUTOCHTONES pour faire des tapis, des sacs, des paniers et des vêtements. Les tiges et les feuilles conviennent pour faire du papier et des vêtements.

Autrefois, la fibre cotonneuse attachée au fruit était employée comme matière de rembourrage. Les quenouilles servent également de nourriture et d'abri pour la faune. Ces plantes sont aussi appelées massettes, en référence à la forme de leur inflorescence.

Voir aussi PLANTES, UTILISATION PAR LES AUTOCHTONES DES.


En savoir plus

Liens externes