Orchestre symphonique de la SRC/CBC Symphony Orchestra

Orchestre symphonique de la SRC/CBC Symphony Orchestra. Orchestre radiophonique formé à Toronto (1952) et placé sous la direction musicale de Geoffrey Waddington, il fut actif jusqu'en 1964.

Orchestre symphonique de la SRC/CBC Symphony Orchestra

Orchestre symphonique de la SRC/CBC Symphony Orchestra. Orchestre radiophonique formé à Toronto (1952) et placé sous la direction musicale de Geoffrey Waddington, il fut actif jusqu'en 1964. Sa première émission (29 septembre 1952) comprenait l'ouverture de La Cenerentola de Rossini et la Symphonie n3 de Sibelius. Les émissions hebdomadaires de l'orchestre, sous la direction de Waddington et de divers chefs invités, furent successivement mises en ondes par Terence Gibbs, Carl Little et (jusqu'à la dissolution de l'ensemble en 1964) par Keith MacMillan. De ses 80 membres, 30 à 50 faisaient aussi partie du TSO. Reconnu pour l'excellence de ses membres comme lecteurs à vue, l'OS SRC acquit une solide réputation pour l'exécution d'oeuvres contemporaines, canadiennes et internationales. Près de la moitié de son répertoire appartenait au XXe siècle. L'orchestre présenta en création plusieurs commandes de la SRC, dont L' Horoscope de Roger Matton, la Symphonie n1, la Passacaglia and Fugue et le Concerto n 2 pour piano de Harry Somers, le Concerto grosso de Norman Symonds ainsi que le Concerto pour violon et Wine of Peace de John Weinzweig. Des programmes spéciaux furent également consacrés à sir Ernest MacMillan et Healey Willan. D'autres émissions à retenir furent la première canadienne de la Symphonie n 4 de Carl Nielsen sous la direction de Heinz Unger (saison 1953-54), la création du Concerto pour piano de Violet Archer par William Stevens avec Victor Feldbrill au pupitre (1958) et l'exécution des neuf symphonies de Beethoven sous la direction d'Efrem Kurtz (1959).

Avant tout un orchestre radiophonique, l'OS SRC fit toutefois ses débuts en public le 16 mai 1955 au Massey Hall sous la direction de Waddington. D'autres concerts suivirent aux Festivals de Montréal (1955), au Festival de Stratford 1955, aux studios de la SRC au théâtre Carlton à Toronto (où la saison 1958-59 fut marquée par les débuts nord-amér. de Colin Davis et Zubin Mehta) et à la Conférence internationale des compositeurs (12 juillet 1960) avec Walter Susskind au pupitre. En 1961, l'OS SRC se rendit aux États-Unis à deux reprises, dirigé d'abord par Waddington (28 avril) lors de la première de la Symphonie n 1 de Harry Freedman au Festival de musique inter-amér. à Washington, puis par sir Ernest MacMillan (23, 24 octobre) aux Nations unies à New York. Sa participation au documentaire « Igor Stravinsky, Inventor of Music », présenté par la radio de la SRC en 1962, fut suivie d'une collaboration avec le compositeur et avec le chef d'orchestre Robert Craft, notamment pour un concert au Massey Hall (29 avril 1962) et une série célèbre d'enregistrements d'oeuvres de Stravinsky et de Schoenberg parue chez Columbia. Le dernier concert public de l'orchestre fut donné le 7 mars 1964, lors de l'inauguration officielle de l'édifice Edward Johnson de l'Université de Toronto. À ce jour, l'OS SRC avait présenté quelque 380 concerts, dont 50 avaient été dirigés par Waddington, 72 par des chefs de l'étranger et les autres par des chefs canadiens. Parmi ceux qui se succédèrent à sa tête, citons John Avison, sir John Barbirolli, sir Thomas Beecham, Jean-Marie Beaudet, Pierre Boulez, Alexander Brott (20 fois), Aaron Copland, Josef Krips, Roland Leduc, Charles Mackerras, Ettore Mazzoleni (31 fois), Pierre Monteux, Boyd Neel (27 fois), Edouard van Remoortel, sir Malcolm Sargent, Paul Scherman (16 fois), Heinz Unger (24 fois) et Heitor Villa-Lobos. Hyman Bress, Van Cliburn, Reginald Godden, Glenn Gould, Greta Kraus, Albert Pratz (violon solo de l'orchestre après 1953), Mary Simmons et Jon Vickers furent au nombre des solistes. L'OS SRC fut dissous en 1964 après la conclusion d'une entente à l'effet que les orchestres de la SRC à Toronto devaient recruter leurs musiciens dans les rangs du TSO. Plusieurs émissions ou enregistrements subséquents sur micr. par ces orchestres à la pige furent réalisés sous les noms d'OS SRC, d'Orchestre de la SRC ou d'Orchestre de la SRC à Toronto.


Lecture supplémentaire

  • 'The CBC Symphony Orchestra,' CBC Times, 11-17 Apr 1954

    McNamara, Helen. 'The unseen symphony,' Mayfair, Jul 1957

    Brown, Thomas. 'The CBC Symphony Orchestra,' PfAC, Mar 1961

    Roberts, John. ' Stravinsky and the CBC,' CMB, 4, Spring-Summer 1972