Chaîne de montagnes

Les chaînes de montagnes appartiennent généralement à la même structure géologique, et se composent d'une série de sommets et de crêtes entourés par des plaines et des vallées. Il y a beaucoup de chaînes de montagnes au Canada, entre autres, les montagnes Rocheuses, les monts St Elias et les montagnes des Laurentides.

Banff, parc national (montagnes)
La combinaison des pics et des alpages parsemés de fleurs fait du parc de Banff l'un des lieux de villégiature les plus grandioses au Canada (Corel Professional Photos).
La chaîne Selkirk
Mont Sir Donald, parc national des Glaciers (photo de John Woods).
Chaînes de montagnes du Canada

Description

Une chaîne de montagnes est une succession linéaire de crêtes et de sommets montagneux entourée de terres basses ou nettement séparée d'autres chaînes de montagnes par des vallées intermédiaires. Les montagnes formant une chaîne appartiennent généralement à une même structure géologique ou à une même formation de roche. Un ensemble de sommets apparentés disposés en cercle plutôt que de façon linéaire s'appelle un massif. Un ensemble de chaînes de montagnes, de massifs et d'autres reliefs de même origine constitue un système de montagnes, et plusieurs systèmes forment une cordillère. La cordillère traversant l'Ouest de l'Amérique du Nord, du Mexique à l'Alaska, comprend environ 20 systèmes de montagnes, composés chacun de nombreuses chaînes.

Formation

Les principaux systèmes de montagnes du globe longent la bordure des plaques de l'écorce, là où des mouvements tectoniques concentrés ont engendré un soulèvement, une déformation ainsi qu'une activité magmatique (voir Géologie et Tectonique des plaques). Les chaînes de montagnes doivent leur apparition soit au volcanisme, soit, le plus souvent, à l'action de l'érosion différentielle d'un terrain déjà soulevé. Un soulèvement rapide, accompagné d'une érosion lente, engendre la formation d'un plateau. Si l'érosion se fait au même rythme que le soulèvement, les cours d'eau et les glaciers attaquent les roches plus tendres, creusant les vallées, les roches plus dures formant les montagnes.

Les ​Ro​cheuses cessent graduellement de se soulever depuis environ 70 millions d'années après une ère de déformation. Le relief peu marqué des anciennes Appalaches, dans l'Est du Canada, résulte de 150 millions d'années d'érosion depuis le dernier soulèvement et la dernière déformation dans l'Est du Canada. Les chaînes de montagnes sous-marines, qui s'élèvent des fonds marins le long des dorsales, comme la dorsale médio-atlantique et la dorsale du Pacifique Est, sont d'origine volcanique. Sur la Lune et sur des planètes comme Mercure et Mars, où l'atmosphère est presque inexistante, des chaînes de montagnes circulaires ou en forme de croissants entourant des cratères formés par la chute de météorites existent depuis des centaines de millions d'années sans subir d'érosion.

Chaînes de montagnes au Canada

Les longues chaînes étroites des Rocheuses de l'Ouest du Canada révèlent une structure de strates sédimentaires résistantes, plissées et faillées. Les chaînes et les massifs plus volumineux de la ​chaîne Côtière de la Colombie-Britannique, d'une nature granitique plus uniformément résistante à l'érosion, ont été entaillés par l'eau et les glaciers. Le degré de rudesse du terrain et la puissance du relief d'une chaîne de montagne indiquent son âge. Ainsi, les monts St. Elias, dans le Sud-Ouest du Yukon, qui se soulèvent encore assez rapidement, sont très escarpés et comptent parmi les sommets les plus élevés du Canada.

Voir aussi Régions géologiques et Volcan.