Channel-Port aux Basques

Channel-Port aux Basques, ville de T.-N.; pop. 4170 (recens. 2011), 4319 (recens. 2006); const. en 1945. Channel-Port aux Basques est située sur la côte sud-ouest de l'île.

Channel-Port aux Basques, ville de T.-N.; pop. 4170 (recens. 2011), 4319 (recens. 2006); const. en 1945. Channel-Port aux Basques est située sur la côte sud-ouest de l'île. Channel-Port aux Basques est à la fois le principal port d'entrée dans l'Est de la province et le terminus oriental du traversier du Marine Atlantic, qui fait la navette vers North Sydney (N.-É.). La ville moderne regroupe les anciennes localités de Channel, Port aux Basques, Grand Bay East, Grand Bay West et Mouse Island. Port aux Basques tire son nom des baleinières BASQUES qui, au XVIe siècle, longeaient la pointe sud-ouest de Terre-Neuve en se rendant au Labrador.

Jusque dans les années 1890, moment où Port aux Basques devient un centre ferroviaire, la région comprend surtout des villages de pêcheurs fondés par les Français, puis par des habitants des îles Anglo-Normandes et des Anglais. La localité se développe et devient un centre commercial, surtout pendant les années 1890, quand Port aux Basques est choisi comme terminus du chemin de fer transinsulaire de Terre-Neuve en 1982. En 1898, un service de navires à vapeur relie le chemin de fer maintenant complété, au réseau ferroviaire continental. Jusqu'aux années 50, plusieurs usines de transformation du poisson s'y établissent mais l'industrie fut vivement frappée avec l'effondrement de la poissonnerie COD au début des années 1990. Sans une remise en place de cette industrie, la plus grande opération ferma ses portes en 2007. Depuis sa constitution, la municipalité de Channel-Port aux Basques est le centre administratif de la région de Burgeo-La Poile.