Charbon, déméthanisation du

La déméthanisation du charbon est le procédé d'extraction du méthane contenu dans les gisements houillers.

Charbon, déméthanisation du

La déméthanisation du charbon est le procédé d'extraction du méthane contenu dans les gisements houillers. Le but principal de ce captage, mis au point 1943, est d'éliminer le risque que le méthane présente pour la sécurité des mineurs; le méthane est cependant le principal composant du gaz naturel et peut se substituer à lui. Le méthane est produit lors de la houillification, le processus qui transforme graduellement la végétation FOSSILE au stade de charbon de rang bas vers le stade de charbon de rang élevé. Au cours de la houillification, une tonne de charbon peut produire jusqu'à 1400 m3 de méthane, mais le charbon n'en retient qu'environ 2 p. 100. Le plus grand contenu en méthane enregistré au Canada est de 21 m3/t, à Canmore, en Alberta.

Une méthode relativement récente de déméthanisation du charbon ne requiert pas la présence d'une mine. On peut utiliser cette technique pour améliorer la sécurité dans les mines (en retirant la majeure partie du méthane avant d'exploiter le charbon), mais aussi pour recueillir le méthane et s'en servir comme combustible. Pour atteindre ce dernier, on fore habituellement un trou à partir de la surface du sol ou plusieurs trous à partir d'un puits. Pour amorcer la désorption du méthane, il faut changer les conditions dans lesquelles il est adsorbé sur le charbon, de manière qu'il ne puisse plus en retenir autant. On y parvient habituellement en retirant l'eau, ce qui réduit la pression hydrostatique sur le charbon. La perméabilité du charbon étant d'habitude faible, on l'augmente de diverses façons telles que la fracturation de la couche (une technique empruntée à l'industrie pétrolière). Une pression suffisante est produite dans le système pour amener le méthane au trou de forage, où il est recueilli. Comme il n'est pas nécessaire d'appliquer une succion au trou de forage, aucun air ne contamine le méthane. Contrairement au gaz produit dans un système de captage du méthane dans une mine, le gaz produit par un système de déméthanisation du charbon vierge contient généralement au moins 95 p. 100 de méthane. Ce gaz, de valeur thermique semblable à celle du gaz naturel (37 MJ/m3), peut être mélangé avec celui-ci ou être utilisé directement dans toutes les applications du gaz naturel, à l'exception de quelques procédés chimiques. Les recherches indiquent que les techniques sont suffisamment perfectionnées pour que l'on puisse lancer un projet commercial avec succès.


En savoir plus