Stacey, Charles Perry

Charles Perry Stacey, historien (Toronto, 30 juill. 1906 -- id., 17 nov. 1989). Après des études à l'U. de Toronto et à Oxford, il obtient un doctorat de l'U. Princeton, où il enseigne de 1934 à 1940. Il s'engage comme soldat à temps partiel alors qu'il étudie à l'U. de Toronto.

Stacey, Charles Perry

Charles Perry Stacey, historien (Toronto, 30 juill. 1906 -- id., 17 nov. 1989). Après des études à l'U. de Toronto et à Oxford, il obtient un doctorat de l'U. Princeton, où il enseigne de 1934 à 1940. Il s'engage comme soldat à temps partiel alors qu'il étudie à l'U. de Toronto. De 1940 à 1945, il est historien de l'Armée canadienne à Londres, puis il devient historien en chef de l'armée de 1945 à 1959. Stacey est un professeur plein d'entrain et doté d'un humour espiègle. Il enseigne à l'U. de Toronto de 1959 à 1976, sauf pendant une brève absence (1965-1966) durant laquelle il préside la Direction des services historiques de la Défense nationale, composée de trois services regroupés depuis peu. Premier grand artisan de l'histoire au Canada et remarquable chercheur doté d'une plume alerte, Stacey écrit, entre autres, Canada and the British Army, 1846-71 (1936), The Military Problems of Canada (1940), The Canadian Army, 1939-45 (1948; trad. L'armée canadienne 1939-1945, 1949), Six Years of War (1955), Quebec, 1759 (1959), The Victory Campaign (1960), Arms, Men and Governments (1970; trad. Armes, hommes et gouvernements, 1970), A Very Double Life: The Private World of Mackenzie King (1976; trad. La vie doublement secrète de Mackenzie King, 1979), Canada and the Age of Conflict (2 vol., 1977-1981), The Half Million: Canadians in Britain 1939-1946 (1987, en collaboration avec Barbara Wilson) et ses mémoires, A Date with History (1983).