Wilson, Charles

Charles (Mills) Wilson. Compositeur, chef de choeur, professeur (Toronto, 8 mai 1931). B.Mus. (Toronto) 1952, D.Mus. (ibid.) 1956. Il commença l'étude du piano à six ans avec Wilfred Powell puis travailla l'orgue avec Charles Peaker.

Wilson, Charles

Charles (Mills) Wilson. Compositeur, chef de choeur, professeur (Toronto, 8 mai 1931). B.Mus. (Toronto) 1952, D.Mus. (ibid.) 1956. Il commença l'étude du piano à six ans avec Wilfred Powell puis travailla l'orgue avec Charles Peaker. Après avoir écrit sa première sonate, il fut encouragé par Harvey Perrin, son prof. de musique à l'école secondaire, à étudier la composition avec Godfrey Ridout au RCMT. Bien qu'il ait fréquenté le Berkshire Music Centre à Tanglewood où il étudia avec Lukas Foss (1950) et Carlos Chavez (1951), Wilson a reconnu l'influence prépondérante de Ridout. Après un an à l'Université de la Saskatchewan à Saskatoon où il enseigna l'harmonie, dirigea le choeur de l'université et acheva son exercice en vue du doctorat, une Symphonie en la, il devint o. m. c. à l'église unie Chalmers, à Guelph, Ont. (1954-64). Fondateur et dir. de la Guelph Light Opera and Oratorio Company (plus tard Guelph Opera and Concert Singers), il fit appel à des chanteurs locaux pour la présentation annuelle d'un oratorio et d'une comédie musicale. Durant ces années, il dirigea des choeurs et des harmonies, enseigna à l'école secondaire dans la région de Guelph, et fut pendant quelque temps responsable de la musique dans les écoles publiques de la région. Il dirigea la Chorale Bach-Elgar de Hamilton (1962-74), mais démissionna pour se consacrer à l'étude et à la composition. Il commença à enseigner à l'Université de Guelph en 1979 et y devint dir. du studio de musique électroacoustique puis compositeur résident. Wilson compose avec succès des oeuvres orchestrales et de musique de chambre, mais la musique vocale retient davantage son attention depuis 1966, comme en témoignent son oratorio du centenaire d'une durée de deux heures et quart, The Angels of the Earth (créé à Guelph le 19 juin 1967, par la Guelph Light Opera Company, la Chorale Bach-Elgar et les solistes Mary Morrison et James Bechtel), et ses opéras The Summoning of Everyman, Heloise and Abelard et Kamouraska. La plupart de ses oeuvres importantes depuis 1967 ont été commandées par la COC, le Canadian Children's Opera Chorus, les Festival Singers, le Canadian Brass et l'Université de Dalhousie. Heloise and Abelard, commandé par la COC pour marquer son 25e anniversaire, fut créé le 8 septembre 1973 et joué deux autres fois à l'O'Keefe Centre. Le mois suivant, l'opéra fut présenté deux fois au CNA d'Ottawa. Leon Major était le metteur en scène, Victor Feldbrill le chef d'orchestre et Murray Laufer le concepteur; la distribution incluait Heather Thomson (Heloise), Allan Monk (Abelard) et Don McManus (Fulbert). La presse souligna le fini apporté à la partition, au livret et à la mise en scène, mais estima que les personnages manquaient de définition. Psycho Red, un grand opéra commandé par le Festival du printemps de Guelph (1978) - sur un livret d'Eugene Benson qui traite du renversement des rôles à l'intérieur d'un triangle formé par un psychiatre, sa femme et un patient - parvient à un expressionnisme néobergien avec un orchestre réduit (alto, deux flûtes, deux clarinettes, piano, trombone, harpe, trois percussions et choeur de six voix). L'utilisation du choeur comme élément de la structure orchestrale et de danses pour illustrer les états intérieurs des trois personnages confère à Psycho Red ses caractéristiques sonores et dramatiques les plus distinctives. Le style de Wilson intègre la plupart des éléments produits au XXe siècle, du sérialisme à l'aléatoire, mais emprunte également à la tonalité. Caractérisées par un lyrisme très émotionnel inspiré par la voix, les oeuvres de la période 1980-91 appartiennent en grande partie au domaine de l'électroacoustique. Wilson est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

Théâtre

The Strolling Clerk from Paradise, opéra de chambre (Hans Sachs) : v. 1952; ms.

Johnny Fibber, pièce pour enfants (P.J. Spensley) : 1965; ms.

Ballet Score (basé sur une légende indienne du Canada) : 1969; ms.

Phrases from Orpheus (D.G. Jones) : 1970; SATB, danseurs; ms.

Heloise and Abelard, opéra (Benson) : 1972; ms.

The Selfish Giant, opéra pour enfants (Oscar Wilde) : 1972; ms.

The Summoning of Everyman, opéra pour l'église (Benson, adapté d'une moralité du XVe siècle) : 1972; ms.

Kamouraska, opéra (Anne Hébert) : 1975; ms.

Psycho Red« A Dramatic Mindscape » (Benson) : 1977; ms.

Orchestre, choeur ou soliste(s) et orchestre

Symphonie en la : 1953; orch; ms.

Sonata da Chiesa : 1960; ht, cdes; ms.

Cantate« On the Morning of Christ's Nativity » (Milton, Crashaw, Eliot, Donne) : 1963; sop, tén, bar, SATB, orch; ms.

The Angels of the Earth, oratorio (Wilson MacDonald) : 1966; sop, bar, narr, SATB, orch; ms.

Theme and Evolutions for Orchestra : 1966; ms.

En guise d'Orphée : 1968; bar, orch cdes; ms.

Sinfonia for Double Orchestra : 1972; ms.

Christo Paremus Canticam (Thomas Traherne, anon) : 1973; SATB, orch; ms.

Symphonic Perspectives« Kingsmere » : 1974; grand orch; ms.

Song for Saint Cecilia's Day (Auden) : 1976; sop, tén, SATB, orch; ms.

Conductus : 1979; p, orch; ms.

Musique de chambre

4 Quatuors à cordes : 1950, 1968, 1975, 1983; tous mss.

Trio à cordes : 1963; ms.

Concerto 5x4x3 : 1970; quin cdes (quat bois ou trio cuivres); ms; (1972) CBC SM-195 (Atlantic Brass Ens).

Choeur ou voix

Three Madrigals on Latin Lyrics (Chaucer, Abelard, anon) : 1964; SATB; ms.

« And Now Bless the God of All » (Sirach) : SATB, org; Wat 1965.

« Dona nobis pacem » (liturgie) : 1970; SATB, cuivres (org); GVT 1972; Poly 2917 009 (Festival Singers).

Image out of Season (div) : 1973; SATB, quin cuivres; ms.

Missa brevis : 1975; SATB, cuivres (org); ms.

Dream Telescope (Waddington) : 1979; contralto, p; ms.

First Book of Madrigals (MacEwan) : 1980; sop, ens instr; ms.

Un Canadien errant (8 chants folkloriques) : 1981; mezzo, tén (bar), SATB, ens instr; ms.

Invocation : 1982; 8 vx solo, bande; ms.

Two Voices (MacEwan) : 1983; mezzo, cl, vc, p, 2 perc, bande; ms.

The Revelation to John : 1984; 3 ch SATB, 3 dir, org; ms.

Aussi 6 cycles de mélodies sur des textes de Stevenson, Blake, D.G. Jones, Spenser, Saint-Denys Garneau (trad J. Glassco) et Hébert (1951, 1953, 1962, 1974, 1976, 1977).

Musique électroacoustique

Crosstalk D/A : 1988; bande.

A Possible Piece « ...in a world gone mad » : 1989; bande.

Tim, opéra radiophonique (Michael Cook) : 1990; tén, bar, bande.


Lecture supplémentaire

  • Wolfond, Barbara. 'Two works premiered by Dr. Charles Wilson,' CanComp, 30, Jun 1968

    Schulman, M. 'Heloise and Abelard - what price Canadian operas?' PfAC, vol 10, Winter 1973

    Contemporary Canadian Composers/Compositeurs canadiens contemporains