Chatham (N.-B.)

Chatham, ville du N.-B., const. en 1896, intégrée à la nouvelle cité constituée de MIRAMICHI le 1er janvier 1995. Elle se trouve près de l'embouchure de la RIVIÈRE MIRAMICHI.

Chatham, ville du N.-B., const. en 1896, intégrée à la nouvelle cité constituée de MIRAMICHI le 1er janvier 1995. Elle se trouve près de l'embouchure de la RIVIÈRE MIRAMICHI. Vers 1800, son fondateur, Francis Peabody, baptise le village Chatham en l'honneur de William Pitt, comte de Chatham et premier ministre d'Angleterre. Au début, Joseph CUNARD, membre de la famille d'armateurs de renommée mondiale, contrôle la vie politique et économique de la ville et détient la plupart des intérêts dans l'industrie du bois et les chantiers navals jusqu'à sa faillite en 1847. Pendant longtemps, les habitants dépendent pour leur subsistance de l'industrie du bois, un secteur d'activité fluctuant. En 1964, le déménagement de l'université catholique St. Thomas (fondée en 1910) à FREDERICTON porte un dur coup à la région. Il en va de même pour la fermeture de la base des Forces canadiennes de Chatham (1995-1996). En effet, depuis 1941, celle-ci jouait un rôle essentiel dans l'économie locale. La basilique Saint Michael's est considérée comme un des meilleurs exemples de l'architecture gothique au Canada. Chatham s'enorgueillit d'une collection remarquable d'artefacts conservée dans son musée d'histoire naturelle.

Samuel Cunard
Samuel Cunard, 1881, lithographie, de la Canadian Portrait Gallery, \u00e0 Toronto (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/C-7044).