Chorale de l'Université de Moncton

Chorale de l'Université de Moncton, 1963-87 (Chorale de l'Université Saint-Joseph, 1946-63). En 1946, le père Léandre Brault fonda la chorale de l'Université Saint-Joseph de Memramcook, N.-B., dans le but de développer l'intérêt pour le chant grégorien.

Chorale de l'Université de Moncton

Chorale de l'Université de Moncton, 1963-87 (Chorale de l'Université Saint-Joseph, 1946-63). En 1946, le père Léandre Brault fonda la chorale de l'Université Saint-Joseph de Memramcook, N.-B., dans le but de développer l'intérêt pour le chant grégorien. Ce choeur de voix d'hommes obtint en 1950 le trophée de la ville de Lincoln décerné annuellement par la FCMF à la meilleure chorale amateur du pays. En 1952, le père Brault tourna pour l'ONF trois films documentaires sur l'université et sa chorale avant de s'occuper, l'année suivante, de l'organisation de la maîtrise des Petits chanteurs du Mont-Royal. Dirigée ensuite par les pères Roland Soucie (1953-55) et Neil J. Michaud (1955-87), la chorale remporta de nouveau le trophée de la ville de Lincoln (1956, 1957, 1958). Son nom changea en Chorale de l'Université de Moncton en 1963 quand l'Université Saint-Joseph devint l'Université de Moncton; par la même occasion elle devint un choeur à voix mixtes. La chorale fit plusieurs tournées, notamment au Canada, aux États-Unis et en France, interprétant surtout des vieilles chansons françaises et anglaises ainsi que des pièces classiques traditionnelles. En 1976, elle représenta le Nouveau-Brunswick aux Jeux olympiques de Montréal, et en 1984, elle chanta devant la reine Elizabeth II lors de sa visite à Fredericton. La chorale cessa ses activités en 1987.