Clarke, Herbert L

Herbert L. (Lincoln) Clarke. Cornettiste, chef de musique, violoniste, altiste, compositeur (Woburn, Mass., 12 septembre 1867 - Long Beach, Cal., 30 janvier 1945). Son père, William Horatio Clarke (1840-1913), fut nommé o. m. c. à l'église baptiste de la rue Jarvis, à Toronto, en 1880.

Clarke, Herbert L

Herbert L. (Lincoln) Clarke. Cornettiste, chef de musique, violoniste, altiste, compositeur (Woburn, Mass., 12 septembre 1867 - Long Beach, Cal., 30 janvier 1945). Son père, William Horatio Clarke (1840-1913), fut nommé o. m. c. à l'église baptiste de la rue Jarvis, à Toronto, en 1880. Trois de ses fils, Ernest, Edwin et Will, firent partie de la musique régimentaire des Queen's Own Rifles. Désireux de suivre la même voie, le plus jeune, Herbert, apprit seul le cornet à l'aide de la méthode Arban. Il créa un petit ensemble qui se produisait à des soirées paroissiales. Il apprit le violon et l'alto et se joignit à l'orchestre de la Toronto Philharmonic Society. Il fit également partie de trios et quatuors à cordes et, à 14 ans, il occupait la dernière place dans la section de 12 cornettistes du corps de musique des Queen's Own Rifles. Après avoir passé un an à Minneapolis, il fut de nouveau membre des Rifles, mais cette fois comme cornet solo (1886). La même année, il se joignit à la Citizens' Band de Toronto. Il organisa plus tard la Heintzman Piano Company Band et fut engagé en 1888 pour enseigner et diriger la Taylor Safe Works Band, nouvellement formée. La même année, il devint aussi instructeur au nouveau Toronto College of Music, et, dans les années 1890, il fut reconnu comme l'un des meilleurs cornettistes de l'époque. En 1891 ou 1892, il fut aux É.-U. cornet solo de la célèbre 22nd Regiment Band, dirigée par Patrick Sarsfield Gilmore. En avril 1893, sept mois après le décès de Gilmore, il en faisait toujours partie, sous la direction de Victor Herbert, puis devint membre du groupe de John Philip Sousa, d'abord comme cornet solo et, plus tard, comme dir. adj. Il maintint ses relations avec Herbert jusqu'en 1897 et avec Sousa jusqu'en 1917. Il revint au Canada comme dir. de l'Anglo-Canadian Leather Company Band (plus tard Anglo-Canadian Concert Band) de Huntsville, Ont. (1918-23). Il se fixa ensuite à Long Beach, Cal., où il dirigea la Municipal Band presque jusqu'à sa mort.

Clarke a enregistré la plupart de ses quelque 50 compositions pour cornet solo, dont Bride of the Waves, (gravé cinq fois, la plus récente datant de 1904), Sounds from the Hudson (1904), Caprice Brilliante (1908), Southern Cross (1911) et Stars in a Velvety Sky (1911). Les enregistrements de ces oeuvres, ainsi que quatre autres pièces, en plus d'une oeuvre de Jules Levy et d'une autre de Victor Herbert, furent rééditées vers 1979 (Crystal Records S-450). Un groupe suisse, Le Virtuose romantique, a gravé Cousins et Twilight Dreams (Harmonia Mundi [France] HMC-905209-CD). Clarke composa également plus de 50 marches et 10 ouvertures pour harmonie. Il est l'auteur de Studies for the Cornet : Elementary, Technical, and Characteristic (3 vol., Huntsville 1909-15; éd. rév., New York 1934-36), de Setting-Up Drills for Calisthenic Exercises, de la brève autobiographie How I Became a Cornetist (Saint Louis, Mo. 1934),.et d'une série de 24 articles autobiographiques parus (1927-30) dans la revue Jacob's Orchestra and Band Monthly, sous le titre « A cornet playing pilgrim's progress ». Parmi les éditeurs de ses compositions figurent Whaley Royce, C. Fischer, Witmark, Filmore et Belwin. Comme soliste, il a enregistré chez Berliner, Victor, Columbia, Brunswick et d'autres compagnies. Il a aussi dirigé la musique de Sousa pour des enregistrements sur cylindres Edison et disques Victor. La liste de ses enregistrements paraît dans En remontant les années. Les documents personnels, partitions et objects personnels de Clarke sont conservés au dépt des harmonies de l'Un de l'Illinois à Urbana-Champaing.


Lecture supplémentaire

  • Bridges, Glenn D. Pioneers in Brass (Detroit 1965, 1968, 1972)

    Smith, Leigh Urban. 'Herbert L. Clarke: the successful progress of a cornet-playing pilgrim,' B MUS research paper, Carleton University 1977

    Madeja, James Thomas. 'The life and work of Herbert L. Clarke (1867-1945),' D ED thesis, U of Illinois at Urbana-Champaign 1988