Champagne, Claude

En 1963, le Conseil des arts du Canada lui décerne sa médaille, et, en 1964, on lui rend hommage en proclamant cette année « L'année Claude Champagne », événement souligné par un film de l'ONF et une production de la SRC.

Champagne, Claude
Le compositeur Claude Champagne en 1929 (photo d'Albert Dumas; avec la permission de Biblioth\u00e8que et Archives Canada).

Champagne, Claude

Claude Champagne, compositeur et professeur (Montréal, 27 mai 1891 -- id., 21 déc. 1965). Il étudie le piano et la théorie avec Orpha Deveaux et Romain-Octave Pelletier, puis le violon avec Albert Chamberland. Albert Laliberté, convaincu du talent de compositeur de Champagne, l'encourage à aller étudier à Paris (1921-1928), où Hercule et Omphale et la Suite Canadienne sont créées. De retour au Canada, il se consacre à l'enseignement, à la composition et à l'administration. Directeur de l'enseignement musical pour la Commission des écoles catholiques de Montréal (1934-1942), il est aussi l'auteur de cinq ouvrages sur le solfège à l'intention des enseignants des écoles primaires et enseigne à l'U. McGill de 1932 à 1941. En 1942, on fonde le Conservatoire de musique du Québec à Montréal pour donner suite aux recommandations d'un de ses rapports. On l'en nommera le directeur adjoint. Un nombre impressionnant de compositeurs bénéficieront de son enseignement, dont François BRASSARD, Serge GARANT, Pierre MERCURE, François MOREL, Clermont PÉPIN, Gilles TREMBLAY et Jean VALLERAND. De 1949 à 1965, il est rédacteur en chef à la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, où il est responsable de la publication des oeuvres canadiennes.

En 1963, le Conseil des arts du Canada lui décerne sa médaille, et, en 1964, on lui rend hommage en proclamant cette année « L'année Claude Champagne », événement souligné par un film de l'ONF et une production de la SRC. Le lyrisme français et les thèmes folkloriques québécois sont des éléments importants de ses compositions.