Ford, Clifford

Clifford (Robert) Ford. Compositeur, professeur, auteur (Toronto, 30 mai 1947). B.Mus. (Toronto) 1970, M.Mus. (McGill) 1981.

Ford, Clifford

Clifford (Robert) Ford. Compositeur, professeur, auteur (Toronto, 30 mai 1947). B.Mus. (Toronto) 1970, M.Mus. (McGill) 1981. Après des cours de piano, d'orgue et de chant avec Eric Lewis à Toronto (1957-62), et de matières théoriques et de composition avec John Beckwith au RCMT (1960-64), il étudia à l'Université de Toronto avec Beckwith et Weinzweig. Grâce à la bourse sir Ernest MacMillan de CAPAC, il étudia à l'Université McGill avec István Anhalt (1970-71) où il retourna plus tard pour des études plus avancées (1980-81). En 1971, Ford fut l'un des membres fondateurs d'Array. En 1973, il étudia également avec G. Michael Koenig à l'Institut de sonologie d'Utrecht, Pays-Bas. Ford fut recherchiste et rédacteur pour Compositeurs canadiens contemporains et l' EMC. Il fut chargé de cours en matières théoriques à l'Université McMaster (1974-76) puis professeur au dépt de musique de l'Université Dalhousie (1976-80) où il enseignait la composition, les matières théoriques et l'histoire de la musique canadienne en plus d'y diriger un choeur de chambre. En 1981, il fut cofondateur de la Société pour le patrimoine musical canadien, situtée à Ottawa, occupant les fonctions de secr. exécutif et de dir. technique. Il a dirigé la publication des volumes II et IX de la série PMC (Choeurs religieux et liturgiques I et II, 1984 et 1988). De plus, il commença en 1989 à exercer la fonction de conseiller en édition de musique électroacoustique. Dans ses compositions, Ford fait usage de plusieurs idiomes et son oeuvre révèle diverses influences. Dans ses premières oeuvres, il utilise la technique des douze sons selon Webern, qu'il transforme en une approche polyphonique plus raffinée et délicate, bien que dramatique à l'occasion. Plus tard sa musique prit une tournure néoromantique. Parmi ses oeuvres instrumentales figurent cinq quatuors à cordes (1965-70), deux quintettes à vent (1968, 1975), plusieurs oeuvres de musique de chambre dont Atman-Source pour clarinette, alto et piano (1969), Thorybopoioumenoi pour soprano, flûte, alto et bande (1972), Metamorphoses pour trio avec piano (1977) et des solos pour guitare (1971), saxophone (1971), piano (1972) et orgue (1972-73). Sa Suite pour orchestre (1973) fut créée par le TS en 1974. Ses oeuvres chorales incluent une Cantate (1972) et une Messe (1976, commande des Festival Singers du Canada, créée par eux en 1977 à Toronto et reprise en Europe la même année lors du festival Musicanada), Day of Wrath (1978, commandée par le Choeur Mendelssohn de Toronto), Songs of the Sea (1979), Hauntings (1982), The Rose (1988) et Three Jimmies (1990). L'opéra Hypnos (1972) fut commandé par le Young Canada Opera Theatre. Valley of the Moon (ONF 1972) est une de ses nombreuses partitions de film. Associé depuis longtemps avec l'organiste Willis Noble, Ford a écrit des oeuvres pour orgue solo et avec d'autres instruments dont Variations on Acadia (1985) pour orgue et quatuor à cordes et Forbidden colours (1983) pour orgue et hautbois d'amour. Il a composé aussi des oeuvres vocales, incluant Halifax, 6 December 1917 (1979) et Three Medieval English Lyrics (1987). Metamorphoses a été enregistrée par le Trio Dalart (1981, RCI 551) et sa Messe par les Elmer Iseler Singers (1981, Centredisques CMC-0281). A Little Fantasy on J.P. Clarke's Ballad « Summer and Winter » pour piano est plubliée dans Musical Canada. Ford est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.


Lecture supplémentaire

  • Schulman, Michael. 'A change of scene helps a composer,' CanComp, 143, Sep 1979