Cohen, Samuel Nathan

Samuel Nathan Cohen, critique de théâtre, annonceur de radio et de télévision (Sydney, N.-É., 16 avril 1923 -- Toronto, 26 mars 1971).

Cohen, Samuel Nathan

Samuel Nathan Cohen, critique de théâtre, annonceur de radio et de télévision (Sydney, N.-É., 16 avril 1923 -- Toronto, 26 mars 1971). Le seul critique « national » de théâtre au Canada dans les années 60, parcourant le pays pour le compte du Toronto Star, et le seul analyste sérieux des pièces de théâtre présentées au Canada de 1946 à 1971, Cohen établit la norme pour le théâtre canadien pendant son premier quart de siècle de véritable épanouissement, soit après la Deuxième Guerre mondiale.

Il entre à l'U. Mount Allison à l'âge de 16 ans. Son érudition et l'orientation éditoriale radicale qu'il donne au journal de l'université rendent les autorités furieuses tout en les fascinant. Après avoir étudié le droit pendant une courte période à l'U. de Toronto, il retourne dans les Maritimes où il dirigera pendant deux ans le journal du syndicat minier Glace Bay Gazette. Au milieu des années 40, il collabore à des journaux communistes à Toronto, se met à écrire des critiques de pièces de théâtre et attire l'attention de Mavor MOORE, qui le recommande comme critique de théâtre attitré pour la radio anglaise de Radio-Canada.

Il prend ses distances par rapport à la critique canadienne d'alors, caractérisée par le débordement d'éloges et le manque d'esprit critique, et instaure une distinction entre théâtre amateur et théâtre professionnel. Massacrant pièces de théâtre, dramaturges et comédiens, tout en encourageant les nouveaux talents et théâtres d'amateurs à l'avenir prometteur, il met les Canadiens en fureur. Il rédige par ailleurs des textes pour la radio anglaise de Radio-Canada et anime la première tribune libre à succès de la télévision, Fighting Words. La mort prématurée, à l'âge de 47 ans, de ce personnage pittoresque et controversé, à la fois aimé et détesté pour sa grande intégrité, porte un dur coup au théâtre canadien qui entamait à peine son adolescence. L'effervescence du théâtre parallèle et la prolifération de ses dramaturges au Canada dans les années 70 sont grandement imputables à la perspicacité de sa critique et aux normes qu'il a établies. Depuis les années 70, le Nathan Cohen Award récompense l'excellence de l'écriture dramatique destinée aux enfants.