Colicos, John

John Colicos, acteur (Toronto, 10 déc. 1928 -- id., 6 mars 2000). Colicos interprète des rôles classiques et contemporains sur toutes les grandes scènes d'Angleterre, des États-Unis et du Canada. C'est au Montreal Repertory Theatre qu'il joue son premier rôle en tant qu'acteur professionnel.

Colicos, John

John Colicos, acteur (Toronto, 10 déc. 1928 -- id., 6 mars 2000). Colicos interprète des rôles classiques et contemporains sur toutes les grandes scènes d'Angleterre, des États-Unis et du Canada. C'est au Montreal Repertory Theatre qu'il joue son premier rôle en tant qu'acteur professionnel. En 1951, il remporte le prix du meilleur comédien au FESTIVAL NATIONAL D'ART DRAMATIQUE (aujourd'hui Théâtre Canada). Il fait partie de la Old Vic Company en Angleterre, puis, en 1956, il entreprend une carrière à New York. Il y interprète le rôle d'Edmund dans King Lear (v.f. Roi Lear) d'Orson Welles, au City Center Theatre, et joue dans The Devils, au Broadway Theatre. En 1957, il se joint au American Shakespeare Festival de Stratford, au Connecticut. Il y reste deux saisons pendant lesquelles il interprète les rôles de Laertes dans Hamlet, de Leontes dans A Winter's Tale (v.f. Un Conte d'hiver), de Lysander dans A Midsummer Night's Dream (v.f. Le Songe d'une nuit d'été), et de Gratiano dans The Merchant of Venice (v.f. Le Marchand de Venise). De 1961 à 1964, Colicos joue les rôles-titres de King Lear, de Timon of Athens (v.f. Timon d'Athènes) et de Cyrano de Bergerac au FESTIVAL DE STRATFORD.

Il impressionne par l'intensité et la puissance de son interprétation dans les rôles de Musgrave dans Sergeant Musgrave's Dance, une pièce de John Arden, et de Winston Churchill dans Soldiers, une pièce de Rolf Hochhuth. De plus, il joue dans de nombreuses dramatiques télévisées et de nombreux films. Les rôles de Lord Beaverbrook au réseau anglais de Radio-Canada (1976) et de Thomas Cromwell dans le film Anne of a Thousand Days (1971; v.f. Anne des Mille jours) lui valent les louanges de la critique. Il joue aussi dans Drum (1976), The Changeling (1980; v.f. L'Enfant du diable), The Postman Always Rings Twice (1981; v.f. Le Facteur sonne toujours deux fois), Nowhere to Hide (1987; v.f. Pris au piège), et dans Shadow Dancing (1988) qui se déroule dans les coulisses du monde de la danse contemporaine et qui met en vedette le BALLET NATIONAL DU CANADA.