Colonial Building

En 1832, Terre-Neuve est dotée d'un GOUVERNEMENT REPRÉSENTATIF, mais on retarde la construction d'un édifice législatif permanent. Finalement, en 1847, on pose la première pierre du Colonial Building, et ce n'est que trois ans plus tard que l'Assemblée législative peut s'y réunir.

Colonial Building
1847-50, \u00e0 St. John's (Terre-Neuve); réalisé par James Purcell (Provincial Archives of Newfoundland and Labrador/C1-126).

Colonial Building

Le Colonial Building, à St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador, a été désigné LIEU HISTORIQUE par une loi de l'Assemblée législative de Terre-Neuve en 1974.

En 1832, Terre-Neuve est dotée d'un GOUVERNEMENT REPRÉSENTATIF, mais on retarde la construction d'un édifice législatif permanent. Finalement, en 1847, on pose la première pierre du Colonial Building, et ce n'est que trois ans plus tard que l'Assemblée législative peut s'y réunir. Conçu par James PURCELL, le bâtiment présente une façade néoclassique avec portique, colonnes ioniques et grand fronton triangulaire. Il est fait de pierres calcaires blanches importées à grands frais de Cork, en Irlande. La finition intérieure témoigne également d'un souci du style et comprend deux chambres où siégeaient jadis l'Assemblée législative élue et le Conseil législatif désigné.

De 1850 à 1960, le Colonial Building est le centre de la vie gouvernementale et publique de Terre-Neuve et du Labrador. En 1960, l'Assemblée législative et les autres bureaux gouvernementaux déménagent dans le nouveau Confederation Building, et le Colonial Building est cédé aux archives provinciales, qui s'installent plus tard dans The Rooms (ouvert officiellement en 2005). Le Colonial Building loge maintenant la division provinciale des sites historiques et des groupes non gouvernementaux intéressés au patrimoine de la province. Le public peut visiter le bâtiment et les terrains.


Liens externes