Concerts symphoniques Promenade/Promenade Symphony Concerts

Concerts symphoniques Promenade/Promenade Symphony Concerts. Séries d'été présentées à Toronto (1934-56) par un orchestre de 75 à 90 instrumentistes formé et dirigé par Reginald Stewart. Healey et Gladys Willan ont également contribué à la mise sur pied de ces concerts.
Concerts symphoniques Promenade/Promenade Symphony Concerts. Séries d'été présentées à Toronto (1934-56) par un orchestre de 75 à 90 instrumentistes formé et dirigé par Reginald Stewart. Healey et Gladys Willan ont également contribué à la mise sur pied de ces concerts.


Concerts symphoniques Promenade/Promenade Symphony Concerts

Concerts symphoniques Promenade/Promenade Symphony Concerts. Séries d'été présentées à Toronto (1934-56) par un orchestre de 75 à 90 instrumentistes formé et dirigé par Reginald Stewart. Healey et Gladys Willan ont également contribué à la mise sur pied de ces concerts. Fondé avec l'appui de la Toronto Musical Protective Assn afin de fournir un emploi d'été aux musiciens, l'orchestre fut d'abord connu sous le nom d'OS Promenade puis (après 1940), sous celui d'Orchestre philharmonique de Toronto. Ces concerts hebdomadaires, de mai à octobre, eurent lieu à l'aréna Varsity de 5600 places, sur le campus de l'Université de Toronto, et furent radiodiffusés par la SRC et relayés aux É.-U. à la fin des années 1930. Même pour l'époque, les prix étaient modiques, allant d'un dollar pour les meilleurs sièges réservés à 25 cents pour les premiers 1000 sièges non réservés. Les violons solos furent Harold Sumberg (1934-40), Eugene Kash (1941-42), Albert Steinberg (1943-44), John Dembeck (1945) et Hyman Goodman (1946-56). Après la démission de Stewart en 1941, Maurice Abravanel, sir Adrian Boult, Alexander Brott, Hans Kindler, Victor Kolar, André Kostelanetz, sir Ernest MacMillan, Ettore Mazzoleni et Heinz Unger furent au nombre des chefs invités. Parmi les solistes figurèrent Jessica Dragonette, Percy Grainger, James Melton, Jan Peerce, Gregor Piatigorsky, William Primrose, Efrem Zimbalist et les Canadiens Barbara Custance, Ray Dudley, George Haddad, Betty-Jean Hagen, Lois Marshall, Zara Nelsova, Patricia Parr et Harold Sumberg. Parmi les oeuvres jouées en création se trouvent la Saint Lawrence Symphony de Percival Price (1934), la Symphonie en ré mineur (1936), le Coronation Te Deum (1937) et la Marche solennelle (1937) de Willan. Parmi celles qui furent jouées en création nord-amér. figurent la Suite pour alto et orchestre de Vaughan Williams (1937) et Crown Imperial de Walton (1940). Tchaïkovsky fut le compositeur le plus fréquemment joué, suivi de Wagner.