Concours international Bach de piano 1985/The 1985 International Bach Piano Competition

Concours international Bach de piano 1985/The 1985 International Bach Piano Competition. Tenu à Toronto du 1er au 12 mai 1985, cet événement se voulait une commémoration du tricentenaire de la naissance de J.S.

Concours international Bach de piano 1985/The 1985 International Bach Piano Competition

Concours international Bach de piano 1985/The 1985 International Bach Piano Competition. Tenu à Toronto du 1er au 12 mai 1985, cet événement se voulait une commémoration du tricentenaire de la naissance de J.S. Bach, ainsi qu'une célébration d'un de ses plus grands interprètes, puisqu'il se tenait au profit de la Fondation Glenn-Gould. Ce concours international unique, conçu par son dir. principal Nicholas Goldschmidt, fut annoncé le 7 mars 1984 et attira 166 inscrits (qui devaient avoir moins de 35 ans) de 38 pays. Le comité de sélection - Helmut Blume, Leonard Isaacs et Valerie Tryon - choisit 36 candidats potentiels, dont 33 prirent part au concours. Neuf d'entre eux venaient des États-Unis, cinq du Canada (Angela Hewitt, Arthur Rowe, Larissa Schneur, Joachim Segger et David Swan; Tema Blackstone fut sélectionnée, mais ne concourut pas), trois du Japon et de l'Allemagne, deux du Royaume-Uni, un de Belgique, de France, de Grèce, d'Haïti, de Hongrie, d'Israël, d'Italie, des Pays-Bas, de Pologne et de l'Union soviétique et un candidat ne représentait aucune nationalité. Un jury international, présidé par Gilles Lefebvre, était composé de Hedwig Bilgram et Rudolf Fischer (Allemagne), Leon Fleisher et Claude Frank (États-Unis), Yvonne Loriod et Olivier Messiaen (France), Renée Morisset (Canada), John O'Donnell (Australie), Rodion Shchedrin (Union soviétique) et Takahiro Sonoda (Japon). Les trois épreuves eurent lieu au Premiere Dance Theatre, au Harbourfront, et les candidats devaient exécuter des pièces choisies dans une liste incluant des oeuvres précises de Bach pour chaque épreuve. Chaque épreuve éliminait la moitié des concurrents. Les quatre finalistes sélectionnés devaient jouer un des trois concertos de Bach lors d'un concert au Roy Thomson Hall, avec des membres du TS sous la direction d'Andrew Davis. Angela Hewitt remporta le premier prix : 15 000 $, un premier disque solo chez Deutsche Grammophon, 20 engagements au Canada et en Europe, ainsi que la nouvelle édition complète des oeuvres de Bach de Barenreiter-Verlag. Constanze Eickhorst (Allemagne) reçut le second prix, 10 000 $; Evgeni Koroliev (Union soviétique) mérita le troisième, 5000 $; et Boris Slusky (États-Unis), le quatrième, soit 2500 $. Les prix furent remis par le gouverneur général lors du concert des lauréats, au Roy Thomson Hall, le 12 mai, durant lequel Eickhorst et Hewitt se produisirent dans un concert comportant exclusivement des oeuvres de Bach, avec Andrew Davis et des membres du TS.

Le concours suscita un vif intérêt de la part du public et obtint un appui local, national et international. La SRC retransmit de nombreuses prestations en stéréo à la radio et couvrit les faits saillants à la télévision. Grâce à cet intérêt et à la qualité des participants, le concours permit à la Fondation Glenn-Gould de recueillir 139 000 $. Les dossiers administratifs, y compris les bandes envoyées pour l'étude des candidatures, ont été déposées à la Bibliothèque nationale du Canada.


Lecture supplémentaire

  • 1985 International Bach Piano Competition [Souvenir program, Toronto 1985]

    Siskind, Jacob. 'Hewitt popular winner at Bach piano competition,' Ottawa Citizen, 13 May 1985