Concours OSM

Concours OSM. Compétition annuelle ayant pris la relève (1965) du Prix Archambault disparu après 1962. Comme ce dernier, elle a pour but de découvrir de jeunes talents canadiens et de les aider à poursuivre leur formation grâce à des bourses.

Concours OSM

Concours OSM. Compétition annuelle ayant pris la relève (1965) du Prix Archambault disparu après 1962. Comme ce dernier, elle a pour but de découvrir de jeunes talents canadiens et de les aider à poursuivre leur formation grâce à des bourses. Elle fournit aux lauréats l'occasion d'être soliste lors d'un concert de l'OSM. Jusqu'en 1973, une ou plusieurs des disciplines suivantes furent présentées chaque année : piano, instruments à cordes, instruments à vent et chant. Depuis 1973, le piano et le chant alternent avec les cordes et les vents. L'âge limite est de 25 ans pour les instrumentistes (piano et cordes : moins de 18 ans, 18-25 ans) et de 30 ans pour les chanteurs. Les auditions ont lieu en automne et sont ouvertes au public. Le jury est recruté parmi les compositeurs, chefs d'orchestre et interprètes canadiens et parfois étrangers. Les bourses sont offertes par le Comité des bénévoles de l'OSM qui assure également l'organisation du concours, la fondation de l'Opera Guild, les musiciens de l'OSM et autres particuliers, la Fondation Les Amis de l'art (bourse Aline Hector Perrier) et divers commanditaires. En 1990, selon la discipline et la catégorie, des montants de 1000 $ à 1500 $ (1er prix), 500 $ à 1000 $ (2e prix) et 500 $ (3e prix) étaient attribués. Le nombre de participants est passé de 30 au début du concours à 41 en 1989. Parmi les lauréats des premières années, mentionnons le soprano Nicole Lorange (1965), les pianistes Henri Brassard (1965), André Laplante (1968), William Tritt (1970) et Louis Lortie (1972), le violoncelliste Denis Brott (1967), et les violonistes Adele Armin (1969) et Malcolm Lowe (1971). À partir de 1973, la liste des gagnants (1er prix) s'établit comme suit :

1973 Jacinthe Couture et Stéphane Lemelin, piano.

1974 Chantal Juillet et Gilles Lefèvre, violon; Richard Hoenich, basson.

1975 Adrienne Shannon et Anne-Marie Dubois, piano.

1976 Jean-François Rivest et Angèle Dubeau, violon; Pierre-M. Plante, hautbois.

1977 Jacques Després et Janice Lin, piano; Ronald Costley, baryton.

1978 Gary Hoffman et Ofra Harnoy, violoncelle; Céline Leathead, violon; Jeffrey Khaner, flûte.

1979 Angela Cheng et Lisa Nagatani, piano; Marie-Danielle Parent, soprano.

1980 Pascale Beaudry et Élaine Marcil, violon; Dominique Soucy, flûte.

1981 Bernadene Blaha et Yuval Fichman, piano; Glenda Balkan, soprano.

1982 Julie Triquet et Scott Saint John, violon; Philippe Magnan, hautbois.

1983 Walter Prossnitz, Linda Marie Ippolito et Nhat Viet Phi, piano; Sandra Graham, mezzo-soprano.

1984 Marie Lacasse, violon; Alain Trudel, trombone.

1985 Olga Gross, Claude Webster et Michelle Mares, piano; Lyne Fortin, soprano.

1986 Scott Saint John et Martin Beaver, violon; Marie-Andrée Benny, flûte.

1987 Jamie Parker et Josée Allard, piano.

1988 Leo Grinhauz, violoncelle; James Ehnes, violon.

1989 Richard Raymond et Minna Shin, piano; Naida Cole, piano.

1990 Hélène Collerette et Terry Tam, violon; Yegor Dyachkov, violoncelle; Joanna G'Froerer, flûte.