Condition physique




Condition physique

 La condition physique se définit de façon générale comme un état de bien-être physique, mental et social. De plus en plus, des Canadiens de tout âge souhaitent se mettre en forme et le rester. Cet intérêt pour l'activité physique se manifeste dans toutes les tranches d'âge. Cependant, la participation des personnes de 60 ans et plus aux activités physiques a augmenté trois fois plus au cours des dernières années que celle des plus jeunes. Une des conséquences de cet engouement pour la condition physique est un redoublement des efforts pour instaurer un programme quotidien d'activités physiques dans les écoles canadiennes (voir ÉDUCATION PHYSIQUE).

Lors de l'Enquête Condition physique Canada (1981), basée sur un échantillon d'environ 12 000 familles appartenant à 80 communautés urbaines et rurales du Canada, 16 000 personnes âgées de 7 à 69 ans se sont soumises à un test de condition physique et 22 000 personnes ont rempli un questionnaire sur leurs activités physiques et leur mode de vie. Les résultats de cette étude fournissent une description détaillée de la condition physique des Canadiens.

Types d'activités physiques

Selon cette enquête, 11,5 millions de Canadiens (56 p. 100 de ceux âgés de 10 ans et plus) pratiquent une activité physique dans leur temps libre. La marche est l'activité préférée, suivie de la bicyclette, de la natation, de la course à pied et du jardinage. En général, les Canadiens les plus actifs sont jeunes, habitent dans l'Ouest, sont cadres ou professionnels, sont célibataires et ont fait des études supérieures.

L'enquête révèle aussi que les Canadiens faisant de l'activité physique font preuve d'une émotivité et d'une santé plus équilibrées, que la force et l'endurance musculaire diminuent rapidement après l'âge de 25 ans et que les femmes sont plus souples que les hommes, même si la souplesse dans les deux sexes diminue rapidement une fois franchi le cap des 25 ans.

Selon les résultats de l'enquête, près de 46 p. 100 des Canadiens ont une condition cardio-vasculaire (aérobie) adéquate, 33 p. 100 se situent au seuil de la bonne condition physique et les 20 p. 100 qui restent sont en mauvaise condition physique. Les hommes sont en meilleure condition physique que les femmes, de même que les jeunes par rapport aux personnes âgées.

Ces résultats sont quelque peu biaisés, puisqu'un nombre important de personnes de plus de 40 ans n'a pu participer à cette enquête pour des raisons de santé. Lorsqu'on a demandé aux gens d'énumérer les cinq éléments les plus importants d'une vie saine, 78 p. 100 ont placé « l'activité physique régulière » après des éléments de base comme un sommeil adéquat et une alimentation saine. En 1985, un sondage sur la perception de la santé a montré que l'exercice physique était le moyen privilégié des Canadiens pour améliorer leur santé.

Comparaisons internationales

En 1972, ParticipACTION lance à la télévision sa célèbre annonce de 15 secondes comparant un Suédois de 60 ans et un Canadien de 30 ans. L'idée qu'un Suédois de 60 ans soit plus en forme qu'un Canadien de 30 ans retient l'attention du pays. Cependant, les comparaisons seraient plus valables si la Suède et d'autres pays entreprenaient des études comparables à l'Enquête Condition physique du Canada de 1981.

Les chercheurs canadiens étudiant la condition physique bénéficient d'une renommée internationale. En 1988, le Canada est l'hôte de la première conférence internationale sur l'exercice, la condition physique et la santé. Des chercheurs du monde entier se rencontrent à Toronto afin de partager les dernières découvertes scientifiques et de faire des recommandations quant à des nouveaux programmes et politiques.

Programmes provinciaux et fédéraux de conditionnement physique

La recherche sur la condition physique effectuée par l'ARC dans les années 1950 est à l'origine du premier programme fédéral. Le programme d'exercice 5BX (cinq exercices de base) a été conçu pour les aviateurs et leurs unités de soutien afin de les aider à rester en forme lors des longs voyages loin de leur base. Ce programme est devenu un des premiers programmes de conditionnement physique et l'un des plus utilisés en Amérique du Nord.

L'engouement pour le conditionnement physique des années 1970 et 1980 vient, en grande partie, des efforts entrepris par les gouvernements provinciaux et fédéral. Condition physique Canada, agence fédérale dont le mandat est « d'encourager, de promouvoir et de développer une participation croissante à l'activité physique de façon à améliorer la condition physique de tous les Canadiens », crée un certain nombre de services et de programmes nationaux, et travaille en coopération avec des agences nationales des domaines de l'activité physique et de la santé.

Condition physique Canada est constituée en 1979 à partir des divisions de la Condition physique et des Loisirs de la Direction générale de la Santé et du Sport Amateur. ParticipACTION, entreprise de communication indépendante à but non lucratif et financée par Condition physique Canada, offre une manière unique et populaire d'encourager l'activité physique régulière. Condition physique Canada organise chaque année la Semaine « Canada en forme » au mois de mai. Pendant cette semaine, des millions de Canadiens font de l'activité physique.

Tous les gouvernements provinciaux, par le biais des divisions des Loisirs, de la Jeunesse, de la Culture, du Tourisme ou de la Santé, favorisent le bien-être par l'activité physique. Il existe différents types d'organismes responsables des programmes, il vont du grand réseau de Kino-Québec, comprenant plus de 100 bureaux répartis dans toute la province, à l'agence caractéristique d'une province plus petite, dans laquelle un noyau de professionnels travaillent avec les agences bénévoles dans toute la province.

Agences et organismes de conditionnement physique bénévoles

Au Canada, ils oeuvrent dans les domaines de la condition physique, du SPORT et des loisirs. Plus d'un million de Canadiens participent activement aux activités de ces organismes comme entraîneurs, administrateurs, arbitres ou assistants. Des millions d'autres personnes en sont membres.

Quelques-uns des organismes bénévoles, comme les clubs de course, ne desservent qu'une communauté. D'autres, comme ceux qui sont créés pour les sports organisés, parrainent des clubs communautaires dans tout le pays. Ces derniers possèdent des sections provinciales et une section nationale afin de gérer le sport au niveau national et international. Le YMCA et le YWCA sont deux organismes importants dans le domaine du conditionnement physique.

Centres de conditionnement physique

Ces centres se sont rapidement développés vers la fin des années 1980. Il existe maintenant de telles installations dans les clubs de sports de raquettes, les centres commerciaux et les immeubles à bureaux. Le Programme de certification et d'accréditation d'évaluateurs de la condition physique (CAECP) de l'Association canadienne des sciences du sport définit les compétences qui devraient être exigées des évaluateurs de condition physique. Bien qu'il existe des directives nationales s'adressant aux dirigeants de centres de conditionnement physique, il n'existe pas de programme d'accréditation au Canada. Pour être qualifiés, les dirigeants des programmes de conditionnement physique devraient avoir suivi un programme d'entraînement reconnu et dispensé par l'organisme provincial, le YMCA, le YWCA, une université ou une association nationale. Les centres de conditionnement physique peuvent faire une demande d'accréditation s'ils répondent aux normes établies par le programme du CAECP.


Liens externes