Conseil canadien des Églises



Conseil canadien des Églises

Le Conseil canadien des Églises (CCE) est un regroupement oecuménique national fondé en 1944, qui regroupe les Églises canadiennes suivantes : anglicane, baptiste, orthodoxe arménienne, orthodoxe copte, orthodoxe éthiopienne, orthodoxe grecque, orthodoxe d'Amérique, catholique nationale polonaise, orthodoxe ukrainienne, évangélique luthérienne du Canada, presbytérienne, unie, auxquelles s'ajoutent la Conférence des évêques catholiques du Canada, l'Église épiscopale méthodiste britannique, l'Église chrétienne (Disciples du Christ), la division ontarienne de l'Église réformée d'Amérique, la Société religieuse des amis et l'Armée du salut.

Le mot « oecuménique » vient du grec oikoumenè, « totalité de la terre habitée ».Toute organisation oecuménique a pour but de chercher à réunir une Église divisée et à rappeler aux chrétiens qu'ils participent à la mission du Christ, à savoir la réconciliation, la paix, la dignité et la justice pour tous. Au sein de chaque Église membre, les besoins locaux et les visées spécifiquement confessionnelles l'emportent parfois sur les efforts oecuméniques, mais tous les membres du CCE conservent quand même une position théologique ferme en faveur de l'oecuménisme. Le conseil collabore étroitement avec les Églises chrétiennes qui n'en sont pas membres ainsi qu'avec d'autres confessions religieuses. Il participe aux coalitions inter-églises canadiennes pour la justice sociale, au Forum des Églises canadiennes pour les ministères mondiaux et aux conseils d'Églises locales.

Le Conseil canadien, organisme de consultation, de planification et d'action commune, a été fondé pour coordonner le nombre croissant de projets canadiens de collaboration en matière de travail social, d'éducation religieuse, d'évangélisation et de missions étrangères, ainsi que pour participer au mouvement oecuménique international qui a abouti en 1948 à la création du Conseil oecuménique des Églises (COE), dans laquelle les Églises canadiennes ont joué un rôle de premier plan. Le conseil communique et collabore avec d'autres conseils nationaux. Il collabore étroitement avec le COE, sans toutefois y apporter ni en recevoir un soutien financier. Le CCE, dont le siège social est à Toronto, est dirigé et soutenu par ses membres au moyen d'une réunion semestrielle du conseil d'administration et d'une assemblée triennale. Deux commissions coordonnent ses travaux : la Commission justice et paix et la Commission foi et témoignage.

Voir aussi Christianisme; Action sociale oecuménique; Evangelical Fellowship of Canada.


Liens externes