Contemporary Showcase

Contemporary Showcase. Festival non compétitif créé en 1970 afin de promouvoir l'utilisation de la musique contemporaine en concert et dans l'enseignement, et qui fut d'abord tenu tous les deux ans à Toronto. À partir de 1976, la manifestation a été entièrement consacrée à la musique canadienne.

Contemporary Showcase

Contemporary Showcase. Festival non compétitif créé en 1970 afin de promouvoir l'utilisation de la musique contemporaine en concert et dans l'enseignement, et qui fut d'abord tenu tous les deux ans à Toronto. À partir de 1976, la manifestation a été entièrement consacrée à la musique canadienne. Le premier festival, en novembre 1970, fut organisé par Rachel Cavalho, Patricia Elliott, Ralph Elsaesser et Terry Levis, professeurs de Toronto, et Keith MacMillan en fut le secr. gén. Cavalho et Elliott avaient déjà travaillé ensemble, à la fin des années 1960, encourageant les compositeurs à écrire des pièces pour les étudiants et les éditeurs à publier ces dernières, en plus de travailler à la préparation des listes graduées d'oeuvres canadiennes pour piano publiées dans Musicanada (juin-juillet, août-septembre 1968). Ronald Napier de BMI Canada les encouragea à enregistrer ces oeuvres, ce que firent Rachel Cavalho sur CCM 1 et 2 et Warren Mould sur Dominion S-69002.

Le festival comporte des interprétations de musique canadienne contemporaine pour presque tous les instruments, données par des étudiants tant comme solistes que comme groupes. Les prestations sont jugées dans une atmosphère de classe de maître. Un concours d'étudiants-compositeurs a aussi été mis sur pied. De plus, des pièces canadiennes commandées pour l'occasion ont été créées pendant le festival. On a également présenté des ateliers et des conférences, entre autres, par Lukas Foss, Wilfred Mellers, Geoffrey Payzant, R. Murray Schafer et Walter Pitman Des bourses, plus de 10 000 $ au total depuis 1983, sont décernées aux étudiants, interprètes ou compositeurs les plus prometteurs, dont plusieurs participent au concert final du festival.

Après le festival de 1970, la Contemporary Music Showcase Assn fut fondée pour assumer la responsabilité de l'organisation des futurs festivals et elle commença à collaborer avec le Centre de musique canadienne. En 1978, l'association changea son nom pour celui d'Alliance for Canadian New Music Projects. De sa fondation à 1990, elle avait commandé des oeuvres à plus de 50 compositeurs canadiens, avec l'appui du CAO et les dons de fondations et de particuliers. L'Alliance étendit son champ d'action à Ottawa et London en 1983 et à Calgary en 1990 quand le Showcase devint un événement annuel dans ces villes. Depuis 1972, elle a publié un programme gradué de musique contemporaine à l'occasion de chaque festival. Le programme de 1990 a été imprimé sur feuilles mobiles pouvant être utilisées pendant cinq ans, avec des ajouts annuels. Ce programme est une importante référence en matière de musique canadienne contemporaine lors d'examens, de concerts et de festivals. Les présidents de Showcase (Alliance) ont été notamment Terry Levis (1970-72), Joseph Macerollo (1973-77), Mary Gardiner (1977-1983) et Elaine Kruse (1983-85); Mary Gardiner revint à la tête de l'organisme en 1985.


Lecture supplémentaire

  • Gyokeres, Nancy. 'Contemporary Showcase '70: teachers encouraged to use new Canadian music,' MSc, 258, Mar-Apr 1971

    Littler, William. 'Canadian composers get to sound off,' Toronto Star, 27 Feb 1979

    Rosewarne, Laurie. 'Contemporary Showcase 1985,' Classical Accordion Society Newsletter, vol 2, Spring 1985.