Contrecoeur

La seigneurie de Contrecoeur, fondée en 1667 par le sieur Antoine Pécaudy de Contrecoeur, capitaine du régiment de Carignan-Salières, est un des premiers établissements français en Amérique du Nord.

Contrecoeur

Contrecoeur

Contrecoeur, municipalité du Québec; pop. 5222 (recens. 2001), 5331 (recens. 1996), 5501 (recens. 1991); superf. 61,19 km2; située en Montérégie, région célèbre pour ses érablières et ses vergers. Elle fait plus précisément partie de la municipalité régionale de comté de Lajemmerais, qui comprend également les municipalités de Boucherville, Varennes et Sainte-Julie. Contrecoeur se trouve à 45 km de Montréal et s'étend sur 24 km le long des rives du fleuve Saint-Laurent. Il y a, sur les îles en face, un refuge d'oiseaux migrateurs que l'on peut apercevoir de Contrecoeur.

Historique

La seigneurie de Contrecoeur, fondée en 1667 par le sieur Antoine Pécaudy de Contrecoeur, capitaine du régiment de Carignan-Salières, est un des premiers établissements français en Amérique du Nord. Antoine Pécaudy de Contrecoeur, né à Vignieu en Dauphiné, en France, obtient cette seigneurie en récompense de ses loyaux services rendus au roi de France.

Les premiers colons décrivent cette région sous la forme d'une grande baie parsemée d'îles où le fleuve devient un lac. En 1845, un décret constitue la municipalité de la paroisse de Contrecoeur. Quelques décennies plus tard, en 1902, on crée la municipalité du village de Contrecoeur. Le village et la paroisse fusionnent en 1976. Contrecur est devenue une ville le 3 mai 1997.

Situation actuelle
Facilement accessible grâce aux routes, aux chemins de fer et à la voie maritime, la ville de Contrecoeur est particulièrement bien située pour attirer les industries. Au tournant du siècle, l'économie repose surtout sur les nombreuses fabriques de chaussures. Durant les années 60, on assiste à l'implantation de complexes sidérurgiques. Les sociétés SIDBEC-DOSCO (ISPAT) INC. et STELCO INC. sont les principaux employeurs.

Lieux historiques
La maison Lenoblet du Plessis (1794), située dans le parc Cartier-Richard, porte le nom d'Alexis-Carme Lenoblet du Plessis, un cousin de l'arrière-grand-père du premier ministre Maurice Duplessis. La municipalité l'acquiert en 1978, puis elle l'ouvre au public l'année suivante. En 1981, cette maison devient un monument historique. On trouve aussi à Contrecur un moulin banal. Il a été construit en 1742 par Claude Pierre Pécaudy de Contrecur, petit-fils du fondateur. Ce moulin est la propriété de la ville qui prévoit, quoiqu'il soit bien conservé, poursuivre sa restauration.