Corner Brook

Corner Brook, ville de T.-N.; pop. 19 886 (recens. 2011), 20 083 (recens. 2006); const. en 1956; située sur le bras Humber, dans la baie des Îles, le long de la côte Ouest de Terre-Neuve.

Corner Brook, ville de T.-N.; pop. 19 886 (recens. 2011), 20 083 (recens. 2006); const. en 1956; située sur le bras Humber, dans la baie des Îles, le long de la côte Ouest de Terre-Neuve. Deuxième ville en importance de la province, elle est formée par l'amalgame de quatre localités : Curling, Corner Brook Ouest et Est et Townsite. La pêche, l'agriculture et la coupe du bois ont attiré les colons dans cette région accidentée et très boisée. Celle-ci se trouve en bordure du bras Humber. Ce bras de mer ressemble à un fjord et débouche sur un port en eau profonde accessible à longueur d'année aux navires océaniques. C'est d'abord Curling, autrefois Birchy Cove, qui accueille les premiers colons, puis, vers 1864, une scierie s'installe à Corner Brook.

L'essor subséquent de Corner Brook et de Curling amène le gouvernement terre-neuvien à s'intéresser aux perspectives de développement industriel de cet endroit. Cela entraîne donc la création, en 1923, de la compagnie Newfoundland Power and Paper, associée à la firme anglaise British Armstrong, Whitworth and Co. Vers 1925, existait alors une ville entièrement conçue et aménagée par cette entreprise qui y avait construit, en outre, une grande usine de pâtes et papiers et de papier journal, ainsi qu'une centrale électrique dans la localité voisine de Deer Lake.

En 1938, l'usine passe aux mains de la société britannique Bowater-Lloyd. L'usine de pâtes et papiers Bowater fait de Corner Brook une des villes les plus prospères du Canada atlantique. L'annonce du départ de cette compagnie à la fin de 1984 suscite de sérieuses craintes quant à l'avenir de la ville, mais l'usine est revendue à la compagnie Kruger inc. et prend le nom de Corner Brook Pulp and Paper Ltd.

Après l'entrée de Terre-Neuve dans la Confédération en 1949, une usine de gypse, une entreprise de construction, une cimenterie et trois poissonneries s'y installent, attirant des nouveaux habitants et entraînant une expansion désordonnée en dehors des limites municipales, jusqu'à la fusion en une seule municipalité en 1956. La ville moderne de Corner Brook possède plusieurs autres institutions, dont le Sir Wilfred Grenfell College (1975), la composante Ouest de l'Université Memorial et l'hôpital régional Western Memorial.


En savoir plus // Terre-Neuve-et-Labrador