Côté, Jean-Léon

Jean-Léon Côté, arpenteur et législateur (Les Éboulements, Qc, 26 mai 1867 -- id., 24 sept. 1924). Après des études à Montmagny et à Ottawa, Côté devient en 1890 arpenteur-géomètre au ministère de l'Intérieur. Il s'établit à Edmonton en 1903.

Côté, Jean-Léon

Jean-Léon Côté, arpenteur et législateur (Les Éboulements, Qc, 26 mai 1867 -- id., 24 sept. 1924). Après des études à Montmagny et à Ottawa, Côté devient en 1890 arpenteur-géomètre au ministère de l'Intérieur. Il s'établit à Edmonton en 1903. De 1893 à 1895, il fait partie de la Commission qui siège dans l'AFFAIRE DES FRONTIÈRES DE L'ALASKA et effectue les relevés préliminaires (terminés après la Première Guerre mondiale). Le mont Côté, près de Ketchikan, en Alaska, est nommé ainsi en son honneur. À Dawson, dans le Territoire du Yukon, pendant la RUÉE VERS L'OR DU KLONDIKE, il s'associe avec les Cautley Bros.

Élu député provincial d'Athabasca-Grouard en 1909, il s'intéresse particulièrement aux ressources naturelles de l'Alberta, y compris aux sables bitumineux de McMurray. En 1918, Côté est nommé au Cabinet à titre de secrétaire provincial et devient par la suite ministre des Mines et ministre des Chemins de fer et des Services téléphoniques. En 1919, il contribue à l'établissement de ce qui est devenu l'ALBERTA RESEARCH COUNCIL. Nommé au Sénat au milieu de 1923, il succombe à une attaque de péritonite en 1924.