Coupe Canada (Coupe du monde de hockey)

Profitant de l'engouement suscité par le tournoi de hockey Canada -- URSS de 1972, Douglas Fisher de Hockey Canada et Alan Eagleson de l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) organisent la venue d'équipes nationales européennes afin qu'elles affrontent le Canada et les États-Unis à l'occasion d'un tournoi qui se tiendrait tous les trois ou quatre ans dans des villes nord-américaines.

Profitant de l'engouement suscité par le tournoi de hockey Canada -- URSS de 1972, Douglas Fisher de Hockey Canada et Alan Eagleson de l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) organisent la venue d'équipes nationales européennes afin qu'elles affrontent le Canada et les États-Unis à l'occasion d'un tournoi qui se tiendrait tous les trois ou quatre ans dans des villes nord-américaines. Il s'agit de réunir les meilleures équipes représentant chaque pays, une chose impossible aux Jeux Olympiques et aux championnats du monde.

Chaque tournoi donne lieu à du hockey de haut niveau et à des finales passionnantes. En 1976, à l'occasion du premier tournoi, le Canada vainc la Tchécoslovaquie en finale grâce à un but mémorable de Daryl Sittler. Les Soviétiques, qui dominent le hockey international au début des années 80, l'emportent sur les Canadiens lors de la finale du deuxième tournoi en 1981. Le fait saillant de la série de 1984 demeure la victoire remarquable du Canada (3-2) contre l'URSS dans un match des demi-finales. Mike Bossy compte le but gagnant à la douzième minute de la période supplémentaire. Le Canada défait par la suite la Suède en finale.

Le tournoi de 1987 redonne au Canada et à l'URSS l'occasion de s'affronter dans une série finale de trois parties enlevantes. L'URSS gagne le premier match par 6 à 5 en période supplémentaire, alors que le Canada remporte le deuxième, aussi en supplémentaire, et avec le même pointage (6 à 5). Après avoir tiré de l'arrière par 0 à 3 au début du premier match final, le Canada rassemble ses forces et gagne par 6 à 5, encore une fois, lorsque Mario Lemieux compte le but décisif après 18 min 34 s de jeu en troisième période.

La dissolution de l'Union soviétique affaiblit la qualité de l'équipe lors du tournoi de 1991. Comme beaucoup de ses joueurs étoiles jouent déjà en Amérique du Nord et en Europe, l'équipe de la Communauté des états indépendants ne se rend pas en finale. Le Canada défait les États-Unis en deux matchs consécutifs et remporte le tournoi.

En 1996, la Coupe Canada est rebaptisée la Coupe du monde de hockey, et c'est en septembre de la même année que le premier tournoi se déroule sous ce nom. Le 14 septembre, l'équipe nationale des États-Unis défait l'équipe canadienne par un pointage de 5 à 2 et remporte trois des matchs de la finale, le Canada n'en gagnant que deux. Le tournoi a eu lieu encore en 2004, et le Canada vainc la Finlande en finale (3-2) et reprend le titre.


En savoir plus