Craig Forrest

Craig Lorne Forrest, joueur de soccer (né le 20 septembre 1967, à Coquitlam, en Colombie‑Britannique). Craig Forrest est sans doute le meilleur gardien de but à avoir joué pour l’équipe masculine canadienne de soccer. En 2000, il a été nommé joueur canadien de l’année en 1994 et en 2000, ainsi que meilleur joueur de la Gold Cup de la CONCACAF, une édition au cours de laquelle il a mené le Canada à son premier, et unique, championnat de la CONCACAF. Il est devenu plus tard un analyste bien connu, du soccer sur Sportsnet. Il a été intronisé au Panthéon des sports canadiens, au BC Sports Hall of Fame, au Musée et Panthéon du soccer, au Soccer Hall of Fame of British Columbia et au Coquitlam Sports Hall of Fame. Il a également été sélectionné dans le meilleur « XI » masculin canadien de tous les temps, en 2012.

Craig Lorne Forrest, joueur de soccer (né le 20 septembre 1967, à Coquitlam, en Colombie‑Britannique). Craig Forrest est sans doute le meilleur gardien de but à avoir joué pour l’équipe masculine canadienne de soccer. En 2000, il a été nommé joueur canadien de l’année en 1994 et en 2000, ainsi que meilleur joueur de la Gold Cup de la CONCACAF, une édition au cours de laquelle il a mené le Canada à son premier, et unique, championnat de la CONCACAF. Il est devenu plus tard un analyste bien connu, du soccer sur Sportsnet. Il a été intronisé au Panthéon des sports canadiens, au BC Sports Hall of Fame, au Musée et Panthéon du soccer, au Soccer Hall of Fame of British Columbia et au Coquitlam Sports Hall of Fame. Il a également été sélectionné dans le meilleur « XI » masculin canadien de tous les temps, en 2012.


Jeunesse

Craig Forrest naît et grandit à Coquitlam, en Colombie‑Britannique. Il commence à jouer au soccer à l’âge de 12 ans. Il occupe le poste de gardien de but, pour la première fois, pour remplacer un joueur de son équipe absent ce jour‑là. Ce rôle lui plaît beaucoup et il décide de s’y tenir.

Craig Forrest joue comme gardien de but avec le Coquitlam Bel‑Aire City, puis avec les équipes provinciales des moins de 16 ans et des moins de 18 ans de la Colombie‑Britannique. Un entraîneur, qu’il avait connu à Vancouver le met en relation avec Ron Gray, un dépisteur du club d’Ipswich dans le Suffolk, en Angleterre. Ce dernier est prêt à lui donner sa chance, sous réserve qu’il paie lui-même son billet pour l’Angleterre. Une fois sur place, le jeune homme de 16 ans impressionne suffisamment l’encadrement du club d’Ipswich Town pour qu’on lui propose de signer un contrat d’apprentissage de deux ans avec l’équipe.

Carrière internationale

Craig Forrest a 20 ans lorsqu’il commence à jouer pour l’équipe masculine canadienne des moins de 20 ans. Il fait partie de l’équipe canadienne sélectionnée pour le Championnat du monde junior de la FIFA 1987, qui est toutefois éliminée dès la phase de groupes.

Craig Forrest est sélectionné dans l’équipe masculine canadienne pour un match contre le Chili, le 25 mai 1988, à Toronto, qu’Équipe Canada remporte sur la marque de 1‑0. Il enregistre à cette occasion son premier blanchissage international et s’impose rapidement comme le gardien titulaire du Canada. Il occupe ce poste jusqu’en 2002, affichant des statistiques impressionnantes : 20 blanchissages (un record canadien) et 56 sélections, le nombre le plus élevé jamais atteint par un gardien de but canadien (dépassé, depuis, par Pat Onstad).

Ipswich Town

Après avoir signé un contrat apprentissage de deux ans avec Ipswich Town, Craig Forrest fait ses débuts professionnels lors de la saison 1987‑1988, en prêt à Colchester United, un club pour lequel il jouera 11 fois. Après son retour de prêt, il joue avec Ipswich pendant 14 saisons, jusqu’en 1997, faisant plus de 300 apparitions pour le club.

Au cours de la saison 1991‑1992, Craig Forrest enregistre 16 blanchissages et contribue à mener Ipswich au sommet de la Deuxième division anglaise, permettant ainsi au club d’être promu en Premier League. Il devient ainsi le premier Canadien à participer à la saison inaugurale 1992‑1993 de cette ligue nouvellement créée, au sommet du soccer professionnel anglais. À la fin de la saison 1996‑1997, il est envoyé pour un court prêt au club de Chelsea.

West Ham United

En 1997, après 14 saisons avec Ipswich Town, Craig Forrest signe avec West Ham United, un club de Premier League, pour un montant de 500 000 £. Il jouera pour cette équipe jusqu’à sa retraite du soccer professionnel en 2002.

Gold Cup de la CONCACAF 2000

La Gold Cup de la Confédération de l’Amérique du Nord, de l’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF), en 2000, constitue sans conteste le sommet de la carrière internationale de Craig Forrest et l’un des épisodes les plus mémorables de l’histoire du soccer canadien. Non seulement son gardien de but conduit Équipe Canada à son tout premier championnat de la CONCACAF, mais il est également nommé meilleur gardien de but et meilleur joueur du tournoi, avant d’être sélectionné dans l’équipe des étoiles de la compétition. Il a notamment à son actif trois blanchissages et des victoires acquises de haute lutte contre Trinité‑et‑Tobago (1‑0) et contre le Mexique (2‑1) lors des phases à élimination directe. Il contribue également au triomphe d’Équipe Canada, en finale, face à la Colombie, sur la marque de 2‑0.

Vie personnelle

En 2001, Craig Forrest reçoit un diagnostic de cancer des testicules qui guérira finalement, après une intervention chirurgicale. La maladie le contraignant, toutefois, à une retraite forcée du soccer, en 2002. Il devient ensuite analyste et commentateur du soccer pour le réseau télévisé Sportsnet. (Voir aussi Rogers Communications.) Il est nommé président d’honneur de la Coupe du monde des moins de 20 ans de la FIFA 2007, ainsi qu’ambassadeur canadien de la FIFA pour les villages d’enfants SOS.

Distinctions

Craig Forrest est nommé joueur canadien de l’année par Soccer Canada, en 1994 et en 2000. Il reçoit le prix du mérite Aubrey‑Sanford, en 2005. Il est également intronisé au Panthéon des sports canadiens, au BC Sports Hall of Fame, au Musée et Panthéon du soccer, au Soccer Hall of Fame of British Columbia et au Coquitlam Sports Hall of Fame. En 2012, il est retenu dans la meilleure équipe masculine canadienne de soccer de tous les temps.

Prix

International

  • Joueur de l’année, Canada (1994, 2000)
  • Équipe des étoiles, Gold Cup de la CONCACAF (2000)
  • Meilleur gardien de but, Gold Cup de la CONCACAF (2000)
  • Meilleur joueur, Gold Cup de la CONCACAF (2000)
  • Prix du mérite Aubrey‑Sanford (2005)
  • Musée et Panthéon du soccer, Soccer Canada (2007)
  • BC Sports Hall of Fame (2007)
  • Sports Hall of Fame, Coquitlam (2010)
  • Cent meilleurs joueurs de soccer, Soccer Canada (2012)
  • Meilleur XI canadien de tous les temps (2012)
  • Panthéon des sports canadiens (2015)
  • Soccer Hall of Fame, Colombie‑Britannique (2019)

Club

  • Joueur de l’année, Ipswich Town (1995)