W. James Craig

William James Craig, chef d'orchestre, répétiteur (né le 21 août 1933 à Kenora, en Ontario; décédé le 12 avril 2012 à Keewatin, en Ontario). A.R.C.T. 1953.

Après avoir étudié la composition et la direction d'orchestre à Winnipeg avec Walter Kaufmann, W. James Craig poursuivit sa formation de chef d'orchestre à la RAM de Londres et avec Luigi Ricci à Rome. Répétiteur et chef d'orchestre à la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division) de 1958 à 1964, il dirigea également à l'ÉBA Banff (CA Banff) de 1960 à 1970 et fut dir. mus. du programme de formation de la Vancouver Opera Assn en 1968-69. Craig a dirigé plusieurs productions de la COC : La Bohème (1962; versions de tournée, 1965, 1968), Madama Butterfly (1964), Die Fledermaus (version de tournée, 1964, 1965), I Pagliacci (1966), Don Pasquale (version de tournée, 1967) et Eugene Onegin (1972). Au Sadler's Wells (1966-70), il dirigea notamment des productions de La Bohème, Don Pasquale, La Traviata, Idomeneo et Così fan tutte. En 1971, il devint premier répétiteur et chef d'orchestre au dépt d'opéra de l'Université de Toronto puis dir. mus. en 1976. Il y dirigea The Rake's Progress de Stravinsky (1971) ainsi que les premières canadiennes de L'Ormindo de Cavalli (1973), The Crucible de Ward (1976), Katya Kabanova de Janáček (1977), Sir John in Love de Vaughan William (1984) et Iolanta de Tchaïkovsky (1989). Ces quatre dernières productions furent mises en scène par son épouse, Constance Fisher.