Dal Richards

Dallas Murray Richards, CM, OBC, clarinettiste, saxophoniste, arrangeur, chef d'orchestre (né le 5 janvier 1918 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédé le 31 decembre 2015 à Vancouver).

Dal Richards

Dallas Murray Richards, CM, OBC, clarinettiste, saxophoniste, arrangeur, chef d'orchestre (né le 5 janvier 1918 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédé le 31 decembre 2015 à Vancouver). Membre de la Kitsilano Boys' Band dans sa jeunesse, il commence une carrière professionnelle à Vancouver à la fin des années 1930, comme clarinettiste et saxophoniste dans les orchestres de danse de Sandy DeSantis et Stan Patton (né à St. Boniface, au Manitoba, le 29 janvier 1915, décédé à Richmond Hill, en Ont., le 20 octobre 2006). En 1940, il succède à Mart Kenney comme directeur musical et chef d'orchestre au Panorama Roof de l'hôtel Vancouver. Il y demeure jusqu'en 1965, période au cours de laquelle son orchestre se fait aussi entendre au réseau national de la radio de la SRC. L'orchestre de onze instrumentistes a tour à tour comme chanteuses attitrées Juliette, Beryl Boden, et l'épouse de Richards, Lorraine McAllister. Au cours des années, il compte dans ses rangs les trompettistes Chuck Barber et Gordon Delamont et les saxophonistes Stan Patton et Lance Harrison. L'orchestre se produit ailleurs sur la côte Ouest et grave le microsillon Dance Date with Dal (1964, London EB-12). La musique thème du groupe est « The Hour of Parting ».

Richards est aussi directeur musical de spectacles de la SRC et de CTV, et produit les spectacles donnés à l'occasion des matchs de football des Lions de la Colombie-Britannique (1954-86). À ce titre, il enregistra le microsillon Canadian Football Songs (1968, CTL CTLS-5104 et RCA CTLS-1104). Après avoir quitté l'hôtel de Vancouver, il suit des cours de gestion hôtelière à l'Institut de technologie de la Colombie-Britannique et assume ensuite des postes de gestion dans plusieurs établissements. Dans les années 1980, il recommence à se produire de façon régulière avec son orchestre dans la région de Vancouver.

Dans les années 1990 et 2000, il continue d'être un des artistes les plus populaires et durables de la Colombie-Britannique. Il continue à se produire localement avec son grand orchestre de quatorze musiciens ou un plus petit ensemble de base au Pacific National Exhibition, aux matchs de la LCF, à d'autres évènements et à des danses (il a effectué 72 concerts consécutifs du jour de l'An [donnée de 2006]). L'année 1992 marque le début de son émission radiophonique Dal's Place. Richards reçoit différentes marques de reconnaissance : il est fait membre du BC Entertainment Hall of Fame (1992), reçoit l'Ordre du Canada (1995) et l'Order of British Colombia (2003); il reçoit aussi reçu la Médaille du jubilé de la Reine (2002) et d'autres prix locaux comme le prix du mérite civique de Vancouver(1994). Le documentaire Dal Richards: What Legends Are Made Of and Big Band Boom! raconte sa vie.

Enregistrements

Ses albums Swing Is In... Let's Dance (1982, Aragon AR-82-203) et Swing Is In... Let's Dance, Vol. 2 (1983, Aragon AR-83-204) présentent des arrangements de succès du swing (comme Opus One) et se vendent aussi bien que ceux de nombreux groupes rock canadiens du moment.

Œuvre

« River Cruising in Russia », Westworld, BC Automobile Association, printemps 2000

Discographie

Together - Again, Juliette and Dal : 1997; Capcan Music SA94120

Dal Richards and Juliette - Swingin' and Singin' : 2000; Pacific Music PM 10172

The Swinging Years : 2005; Pacific Music PM 13972

Tribute to the Crooners : 2006; Pacific Music PM 10922

Bibliographie

Marke ANDREWS, « Swing's still the thing », Vancouver Sun (22 nov.1982)

Mark MILLER, « Second go-round for 'stone-age' saxophonist », Globe and Mail (Toronto, 29 déc. 1983)


Lecture supplémentaire

  • Andrews, Marke. 'Swing's still the thing,' Vancouver Sun, 22 Nov 1982

    Miller, Mark. 'Second go-round for "stone-age" saxophonist,' Toronto Globe and Mail , 29 Dec 1983