Castilloux, Dave

Dave Castilloux, boxeur (Paspébiac, QC, 4 juin 1916- Montréal, QC, 8 mars 1994). Alors qu'il est âgé de trois ans, les parents de Dave Castilloux s'installent aux États-Unis. En 1936, lorsqu'il vient s'établir en permanence à Montréal, le jeune pugiliste est déjà un BOXEUR aguerri.

Castilloux, Dave

Dave Castilloux, boxeur (Paspébiac, QC, 4 juin 1916- Montréal, QC, 8 mars 1994). Alors qu'il est âgé de trois ans, les parents de Dave Castilloux s'installent aux États-Unis. En 1936, lorsqu'il vient s'établir en permanence à Montréal, le jeune pugiliste est déjà un BOXEUR aguerri.

Réputé pour son style défensif, le Gaspésien d'origine parvient à s'emparer du titre de champion canadien dans trois catégories de poids simultanément. Cette séquence victorieuse débute en 1938, à Montréal, lorsqu'il remporte le titre chez les poids plumes (126 lbs) en battant, aux points, le futur champion mondial Jack Callura. L'année suivante, il est couronné chez les poids légers (135 lbs) lors de sa victoire face à Joey Bagnato et, en 1941, alors qu'il prend la mesure de Maxie Berger, son éternel rival montréalais, il mérite le titre chez les mi-moyens (147 lbs). Cet exploit, qu'il est le seul à avoir réussi, fera de lui un des meilleurs boxeurs canadiens-français.

À l'aube de la Deuxième Guerre mondiale et au début des années 1940, le boxeur Dave Castilloux deviendra ainsi une des figures dominantes du milieu sportif canadien. À preuve, en 1938 la célèbre revue de boxe Ring Magazine le classe au quatrième rang mondial chez les poids plume.

En 1942 et 1943, alors que grondent les canons de la Deuxième Guerre mondiale, Castilloux ne livre que quelques combats, répondant à l'appel de son pays au sein de l'aviation canadienne. Il y occupera le poste d'instructeur en éducation physique. De retour sur le ring avec plus de régularité à partir de 1944, il subira sa seule défaite avant la limite du combat lorsqu'il affrontera Ike Williams, le futur champion mondial des poids légers.

Le 28 août 1946, Dave Castilloux rencontre le jeune Johnny Greco au Forum de Montréal. Plus de 15 000 personnes assistent à cet événement qualifié de « bataille du siècle ». Le duel est remporté par Greco en dix rondes. On établit alors un record d'assistance et de recettes (près de 50 000 $) pour un programme de boxe disputé au Canada.

Avec ses gérants Raoul Godbout et Jack Allen, de Toronto, Dave Castilloux affrontera les plus grands noms de la boxe, tant au Canada qu'aux États-Unis. En fin de carrière, il sillonnera le Québec malmenant des boxeurs locaux aux quatre coins de la province. Après avoir perdu son dernier combat par décision contre Gaby Ferland le 26 juillet 1948, il accroche ses gants à l'âge de 32 ans. Par la suite, il occupera un travail de pointeur pour le Canadien National.

Au cours de sa carrière s'échelonnant de 1935 à 1948, il aura livré plus d'une centaine de combats, remportant 52 victoires par décision et 35 par KO. En plus de ses victoires, il subira la défaite à 15 reprises, participera à 6 combats nuls et à 6 combats d'exhibition.

En 1992, il est intronisé au TEMPLE DE LA RENOMMÉE DES SPORTS DU QUÉBEC. Il décède le 8 mars 1994 dans une résidence de personnes âgées à Montréal. Le Québec perd alors celui qui fut l'un de ses meilleurs boxeurs.


En savoir plus