Clayton-Thomas, David

David Clayton-Thomas (né Thomsett). Auteur-compositeur-interprète, réalisateur (Kingston-upon-Thames, Angleterre, de père canadien et de mère britannique, 13 septembre 1941).

Clayton-Thomas, David

David Clayton-Thomas (né Thomsett). Auteur-compositeur-interprète, réalisateur (Kingston-upon-Thames, Angleterre, de père canadien et de mère britannique, 13 septembre 1941). Venu au Canada à quatre ans et élevé près de Toronto, Clayton-Thomas se met à jouer de la guitare à la fin de son adolescence alors qu'il purge plusieurs peines dans des prisons de l'Ontario. Il commence à se produire dans des cabarets de Toronto au début des années 1960 et acquiert la réputation d'un chanteur de blues dur et bagarreur. Sous le nom de Sonny Thomas (plus tard David Clayton-Thomas), il est à la tête des Fabulous Shays, formation de rhythm and blues qui enregistre les succès locaux Walk That Walk (1965, Red Leaf) et Out of the Sunshine (1965, Roman). Il forme ensuite les Bossmen, l'un des premiers groupes de rock à incorporer des éléments de jazz, qui enregistrent notamment le succès de 1966, Brainwashed, écrit par lui-même et le pianiste de jazz et membre du groupe Tony Collacott.

David Clayton-Thomas déménage en 1966 aux États-Unis, où il deviendra le chanteur principal du groupe de jazz-rock new-yorkais Blood, Sweat and Tears (1968-1972). Le premier album éponyme du groupe (1968) se vend à 10 millions d'exemplaires dans le monde et remporte cinq prix Grammy, dont ceux de l'album de l'année et de la meilleure prestation masculine. Le groupe enregistre chez Columbia Records (voir Sony Music Entertainment) des succès internationaux comme ses propres chansons Spinning Wheel (1969) et Lucretia MacEvil (1970), ainsi que And When I Die (1969), You Make Me So Very Happy (1969) et Hi-De-Ho (1970). Le groupe enregistre plusieurs 33 tours chez Columbia et effectue de nombreuses tournées en Amérique du Nord, en Asie, en Amérique du Sud et en Europe, notamment en Roumanie, en Pologne, en Russie et en Yougoslavie (1970-1971).

De 1972 à 1974, David Clayton-Thomas grave en solo les 33 tours David Clayton-Thomas and the Magnificent Sanctuary Band (Col. KC-31000), Tequila Sunrise (Col. KC-31700) et David Clayton-Thomas (RCA APL1-0173) et travaille souvent à Las Vegas. Il retravaille de 1974 à 1981 avec Blood, Sweat and Tears, qui connaît plusieurs changements d'effectifs. Il travaille avec des musiciens comme Rob et Dave Piltch et le trompettiste Bruce Cassidy pour produire Nuclear Blues (MCA 3227) en 1979 et fait une tournée en Europe en 1980. Au cours des années 1980, il poursuit une carrière en solo aux États-Unis et se produit avec le groupe Blood, Sweat and Tears qui s'est reformé, avant de revenir au Canada en 2004.

En 1996, David Clayton-Thomas est admis au Panthéon de la musique canadienne. En solo, il sort Blue Plate Special (1998), The Christmas Album (2001) et Aurora (2005). En 2006, David Clayton-Thomas in Concert : A Musical Biography est enregistré en direct à l'Opera House de Toronto et paraît chez Justin Time Records. La même année, Clayton-Thomas publie ses mémoires intitulés The Evergreens et accompagnés d'un CD en solo, du même titre.

L'album Blood, Sweat & Tears, qui est vendu à un million d'exemplaires seulement trois mois après sa sortie en 1969, reçoit un Grammy Hall of Fame Award en 2002, et la chanson Spinning Wheel fait son entrée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2007. David Clayton-Thomas est admis au Temple de la renommée de l'Association canadienne des radiodiffuseurs en 2008 et il est intronisé dans l'Allée des célébrités canadiennes en 2010.

Bibliographie

Dick BROWN, « The Respectable Mr. David Clayton-Thomas », Weekend Magazine (17 août 1974)

Sheila GORMELY, « Gone nice », The Canadian (31 juillet 1976)

Peter GODDARD, « David Clayton-Thomas sings the blues », Toronto Star (21 août 1982)

Nicholas JENNINGS, « Blasts from the past: five veteran Canadian rockers recall their glory days », Maclean's, vol. 109, no 11 (11 mars 1996)

« Singer documents life through music, words », Mississauga News (26 septembre 2008)


Music of
Clayton-Thomas, David

Lecture supplémentaire

  • Brown, Dick. "The respectable Mr. David Clayton-Thomas," Weekend Magazine, 17 Aug 1974

    Gormely, Sheila. "Gone nice," The Canadian, 31 Jul 1976

    Goddard, Peter. "David Clayton-Thomas sings the blues," Toronto Star, 21 Aug 1982

    Jennings, Nicholas. "Blasts from the past: five veteran Canadian rockers recall their glory days," Maclean's, vol 109 no 11. 11 Mar 1996

    "Singer documents life through music, words," Mississauga News, 26 Sep 2008

Liens externes