Foster, David Walter

On retrouve la griffe de Foster dans le son de dizaines de ballades et de chansons populaires plus ou moins lentes, des chansons invariablement construites sur de multiples pistes de voix, de riches orchestrations et de points culminants en crescendo.

Foster, David

Foster, David Walter

  David Walter Foster, musicien, auteur de chansons, arrangeur et producteur (Victoria, 1er nov. 1949). En 1966, après des études de piano, Foster déménage en Angleterre où, influencé par les Beatles, il poursuit une carrière en musique populaire. Il s'installe brièvement à Toronto en 1967, où il joue avec Ronnie HAWKINS, puis à Edmonton en 1969 avant de retourner à Vancouver, où il forme l'orchestre Skylark. Après la dissolution de l'ensemble à Los Angeles, il reste aux États-Unis où sa carrière aux multiples facettes lui fait exercer une importante influence sur le son de la musique populaire contemporaine américaine. En 1995, la revue Time parle de lui comme du « véritable roi du pop ».

On retrouve la griffe de Foster dans le son de dizaines de ballades et de chansons populaires plus ou moins lentes, des chansons invariablement construites sur de multiples pistes de voix, de riches orchestrations et de points culminants en crescendo. Sa première oeuvre importante est la chanson au succès foudroyant « After the Love Is Gone » qu'il écrit pour Earth, Wind & Fire (1979). Depuis, il produit des albums et des enregistrements simples pour des artistes comme Madonna, Michael Jackson, Kenny G, Paul McCartney, Michael Bolton, All-4-One, Chicago, Kenny Rogers, Barbra Streisand, Neil Diamond et Toni Braxton. Dans les années 90, ses enregistrements simples à succès les plus connus mondialement sont « I Will Always Love You » de Whitney Houston, « Unforgettable » de Natalie Cole et « Because You Loved Me » de Céline DION. En 1985, Foster est coauteur et producteur de « Tears Are Not Enough » , interprétée par Northern Lights, et qui est la contribution du Canada au secours d'urgence à l'Éthiopie.

David Foster a fait partie des finalistes des prix Grammy (É.-U.) plus de quarante fois au cours de sa carrière et en a remporté quinze. Au Canada, il a remporté sept prix Juno et a été mis en nomination pour le prix Juno dans la catégorie Producteur de l'année Jack Richardson. Les producteurs de Hollywood lui commandent régulièrement des chansons de bande originale de film qui, en général, servent aussi de publicité radiophonique à succès. Depuis Urban Cowboy (1980), il a écrit la musique des films The Bodyguard, Sleepless in Seattle, Evita, The Mirror Has Two Faces, Footloose, Ghostbusters et St. Elmo's Fire. Vice-président de Atlantic Records, il lance sa propre maison d'enregistrement, 143 Records, et au cours des années 90, il produit, entre autres, les albums de Jordan Hill, de The Corrs et de Beth Hart.


Lecture supplémentaire

  • David Foster, Hitman: Forty Years Making Music, Topping Charts & Winning Grammys (2008).