de Grandpré, Albert Jean

Albert Jean de Grandpré, avocat, homme d'affaires (Montréal, 14 sept. 1921). Diplômé du Collège Jean-de-Brébeuf (B.A., 1940) et de l'U. McGill (BLC, 1943), il pratique le droit des assurances à Québec (1943-1966) avant d'entrer au service de Bell Canada à titre de conseiller général.

de Grandpré, Albert Jean

Albert Jean de Grandpré, avocat, homme d'affaires (Montréal, 14 sept. 1921). Diplômé du Collège Jean-de-Brébeuf (B.A., 1940) et de l'U. McGill (BLC, 1943), il pratique le droit des assurances à Québec (1943-1966) avant d'entrer au service de Bell Canada à titre de conseiller général. Il en devient président en 1973 et président du conseil et chef de la direction en 1976.

Connu de toujours comme un ardent défenseur des intérêts de la société et pour son aversion pour la réglementation gouvernementale, il élabore, de 1981 à 1983, un projet de réorganisation de Bell Canada, une entreprise de services téléphoniques réglementée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). De façon à lui ouvrir la voie vers la croissance, il transforme l'entreprise, qui devient Entreprises Bell Canada Inc. (BCE), en une société de portefeuille échappant en grande partie à l'autorité du CRTC. Par la suite, et jusqu'à sa retraite en 1989, il se consacre à la direction de BCE dans son incursion sur les marchés étrangers, particulièrement au Moyen-Orient et en Asie, où la société décroche d'importants contrats de consultation et d'approvisionnement et fait connaître le Canada dans le secteur des communications de pointe. Après sa retraite, bon nombre des entreprises qu'il a ajoutées à l'empire de BCE doivent être vendues à perte en raison des bouleversements économiques.