Delcellier, (Joseph) Henri (Jean)

(Joseph) Henri (Jean) Delcellier. Clarinettiste, violoniste, chef d'orchestre (Béziers, France, 21 septembre 1872 - Montréal, 27 décembre 1967).

Delcellier, (Joseph) Henri (Jean)

(Joseph) Henri (Jean) Delcellier. Clarinettiste, violoniste, chef d'orchestre (Béziers, France, 21 septembre 1872 - Montréal, 27 décembre 1967). Initié à la clarinette par son père Joseph, il étudia également le violon et les matières théoriques, notamment à l'École Niedermeyer de Paris qui lui décerna un diplôme. Alexandre Luigini et Léon Jehin lui enseignèrent la direction d'orchestre. Violon solo de l'Opéra de Paris et membre de divers autres orchestres parisiens dont celui de Hasselmans, il fut aussi chef d'orchestre au Casino de Paris. Il se fixa au Canada en 1911 pour diriger les choeurs de la Compagnie d'opéra de Montréal. Combattant pendant le Première Guerre mondiale, il fut de retour à Montréal en 1917. Il monta des spectacles lyriques et dirigea au théâtre Impérial et au Monument national (Faust et Mignon, présentés à ce dernier théâtre par l'Assn d'opéra canadienne en 1919). Instrumentiste et chef d'orchestre à la station CKAC et à la SRC, il fut aussi directeur du personnel (1934-35) et clarinettiste (1935-52) à l'Orchestre des CSM. Il fut vice-prés. (1935-52) de la Guilde des musiciens de Montréal et il signa quelques oeuvres pour orchestre et pour harmonie, restées manuscrites.

Voir aussi Joseph Delcellier, son frère, Henri-Aimé Delcellier et Marthe Delcellier, ses enfants.