Dessaints, Raymond

Raymond Dessaints. Violoniste, chef d'orchestre, professeur (Québec, 21 avril 1932). Premier prix violon (CMQ) 1952. Il étudia notamment avec Calvin Sieb au CMQ.

Dessaints, Raymond

Raymond Dessaints. Violoniste, chef d'orchestre, professeur (Québec, 21 avril 1932). Premier prix violon (CMQ) 1952. Il étudia notamment avec Calvin Sieb au CMQ. Une bourse du gouvernement du Québec (1952) lui permit d'étudier à Paris (1952-54) avec René Benedetti (violon) et Pierre Pasquier (musique de chambre), de même qu'à Rome (1954-56) avec Remy Principe. De retour au Canada, il enseigna au CMQ comme adjoint de Sieb (1956-60). Il fut ensuite violoniste avec l'OSM (1960-68). Il étudia la direction d'orchestre avec Otto-Werner Mueller à Victoria, C.-B., durant les étés 1966 et 1967, puis avec Hans Swarowsky à Nice pendant l'été 1968 grâce à une bourse du CAC. Dans le cadre d'un échange culturel, il fit une tournée en Tchécoslovaquie (1970) comme chef d'orchestre à la radio d'État. Prof. de violon au CMM (1968 -), il y a dirigé l'Orchestre symphonique ainsi que l'Orchestre des jeunes. Il a également dirigé, à titre de chef invité, plusieurs orchestres du Canada, notamment à l'occasion du Concours national de la SRC. Il a été fréquemment au pupitre de l'Orchestre de chambre de la SRC à Québec et de l'OSM, et il a été dir. mus. des concerts d'été pour la ville de Montréal (1977, 1978). En 1977, il fit une tournée en Tunisie où il dirigea le Concerto n 3 pour piano d'André Mathieu interprété par André-Sébastien Savoie. À la tête d'un ensemble instrumental et d'un choeur de la SRC, il enregistra en 1979 O Crux Ave d'Antoine Reboulot, avec Albert Millaire comme récitant et Pierre Grandmaison à l'orgue (RCI 523). Au Domaine Forget de Saint-Irénée, Québec, il dirigea en 1982 un ensemble à cordes et divers solistes dans des oeuvres de François Dompierre, gravées sur le micr. Domaine Forget, opus 1 (Lindof 1-001). En 1985, il fonda le Camp musical des Laurentides ainsi que l'Ensemble de chambre des Laurentides (auj. Ensemble Amati) qu'il dirige sur deux enregistrements SNE : l'un (536) avec le tromboniste Alain Trudel et l'autre (544-CD) avec les violonistes Johanne Arel, Marie-Josée Arpin et Élaine Marcil. Sous sa direction, l'ensemble a également gravé (1991) les six sonates pour cordes de Rossini (Analekta AN-29501-CD). Parmi ses élèves, on compte Angèle Dubeau et Raymond Thibodeau.