Détroit de Davis

À l'extrémité sud du détroit, la profondeur est l'une des plus grandes de l'Est de l'Arctique (3660 m). Les eaux de surface sont fortement influencées par des courants antihoraires.

Explorations de John Davis
Situé entre l'ÎLE DE BAFFIN et le Groenland, le détroit de Davis donne accès à la BAIE DE BAFFIN par l'Atlantique Nord. Cette vaste étendue d'eau atteint plus de 950 km de largeur à son point le plus évasé. À l'endroit le plus étroit, d'une largeur de 300 km, sa topographie révèle une crête sous-marine qui prolonge la crête médio-labradorienne et s'étend de l'île de Baffin au Groenland. Le long de cette crête, les profondeurs d'eau ne sont que de 350 à 550 m, avant de se jeter dans des bassins abyssaux de chaque côté.

À l'extrémité sud du détroit, la profondeur est l'une des plus grandes de l'Est de l'Arctique (3660 m). Les eaux de surface sont fortement influencées par des courants antihoraires. Du côté ouest, l'eau froide de l'Arctique coule vers le sud à une vitesse de 8 à 20 km par jour et alimente le courant du Labrador. À l'est, le contre-courant du Groenland occidental amène des eaux plus chaudes vers le nord. Les conditions de glace reflètent cette influence : la partie occidentale du détroit est couverte d'icebergs et de glaces flottantes et contraste nettement avec les eaux plus dégagées du côté du Groenland. John DAVIS, le chef de trois voyages organisés par des commerçants de Londres de 1585 à 1587, est le premier à explorer le détroit.