Détroit de Georgia

Le détroit de Georgia est un bras de mer séparant l'île de Vancouver de la partie continentale de la Colombie-Britannique, au sud de l'île Quadra.

Le détroit de Georgia est un bras de mer séparant l'île de Vancouver de la partie continentale de la Colombie-Britannique, au sud de l'île Quadra. Le lit du détroit fait partie d'un bassin entre deux chaînes de montagnes et est surcreusé à la période glaciaire par des glaciers descendant vers le sud. Le détroit de Georgia constitue la partie nord-ouest de la mer intérieure Salish (voir mer Salish).

Historique

Les Salish du littoral occupent la région depuis 5 000 à 10 000 ans. En 1791, deux navires espagnols sous le commandement de Francisco Eliza explorent ses rives. Puis, en 1792, le capitaine George Vancouver attribue à l'endroit le nom de golfe de Georgia, en l'honneur du roi George III d'Angleterre. En 1865, l'appellation « golfe » est changée pour « détroit ».

Situation actuelle

La majorité de la population de la Colombie-Britannique est concentrée autour du détroit de Georgia, surtout dans la région métropolitaine de Vancouver. On trouve des ports d'embarquement en eau profonde ouverts toute l'année dans le bras de mer Burrard, dans l'estuaire du fleuve Fraser, sur le banc Roberts, sur la côte est de l'île de Vancouver, à Howe Sound et à Powell River. Ils sont généralement reliés à des terminus de chemins de fer, à des usines de produits forestiers et à d'autres usines de fabrication. Le détroit est le principal centre de pêche au saumon du Pacifique. En été, son climat doux et sec en fait une destination recherchée pour la navigation de plaisance.