Dioxine

Le terme dioxine s'applique à n'importe lequel des 75 dérivés chlorés de la dibenzo-p-dioxine. Les types de dioxine sont très différents les uns des autres, la différence la plus importante étant au niveau de la toxicité.

Dioxine

Le terme dioxine s'applique à n'importe lequel des 75 dérivés chlorés de la dibenzo-p-dioxine. Les types de dioxine sont très différents les uns des autres, la différence la plus importante étant au niveau de la toxicité. La 2,3,7,8 TCDD (l'un des isomères tétrachloriques de la dibenzo-p-dioxine) est la plus toxique. Les dioxines sont des substances chimiques inutiles. En effet, ce sont des polluants qui ne présentent aucune valeur de conversion.

À l'heure actuelle, la principale source de production de dioxine est la combustion à basse température (brûlage accompagné de fumée noire, comme un feu de camp ou un incendie de forêt - événement relativement fréquent au Canada - ou brûlage des déchets qui contiennent des produits synthétiques ininflammables dans les dépotoirs). Plusieurs centaines de personnes ont énormément souffert de chloracné (une forme grave d'acné) à cause de la 2,3,7,8 TCDD qui était produite en quantité importante par la fabrication de diverses substances comme les herbicides. Les dioxines peuvent être détruites par les rayonnements ultraviolets (p. ex. la lumière du soleil) et par l'incinération à température élevée.

Si les 75 dioxines se différencient énormément sur le plan de la toxicité, il en va de même des effets des dioxines sur différentes espèces. Les cochons d'Inde, par exemple, sont exceptionnellement sensibles (quelques substances leur sont plus toxiques que la 2,3,7,8 TCDD), tandis que les poulets y sont fortement sensibles et les hamsters beaucoup moins. Les tissus adipeux humains comptent de 5 à 10 parties par milliards de 2,3,7,8 TCDD et les spécialistes estiment que notre seuil de tolérance est beaucoup plus élevé que ce niveau naturel. Les dioxines existent seulement en teneurs négligeables et ce n'est que récemment que de nouvelles techniques ont permis aux chercheurs de se rendre compte qu'elles sont présentes presque partout. Les dioxines sont ainsi devenues un problème politique au sujet duquel on dispose maintenant d'une grande quantité d'informations.


Lecture supplémentaire

  • M. Gough, Dioxin, Agent Orange (1986).