Doherty Pianos Ltd.

Doherty Pianos Ltd. (W. Doherty Piano and Organ Co. Ltd., 1875-1913). Manufacture fondée en 1875 à Clinton, Ont., par William Doherty (21 mars 1841 - Clinton, 9 février 1924), marchand de meubles et représentant de Bell Organ. Sous le nom de W. Doherty & Co.

Doherty Pianos Ltd.

Doherty Pianos Ltd. (W. Doherty Piano and Organ Co. Ltd., 1875-1913). Manufacture fondée en 1875 à Clinton, Ont., par William Doherty (21 mars 1841 - Clinton, 9 février 1924), marchand de meubles et représentant de Bell Organ. Sous le nom de W. Doherty & Co., il se lança en affaires en 1868, au-dessus d'un magasin de la rue principale. Une grande usine produisant 100 harmoniums par mois fut construite en 1875. Elle brûla en 1898 et fut reconstruite à temps pour expédier des instruments à la CNE de 1898. Doherty s'associa John Gibbings vers 1889-90. La compagnie fabriqua ses premiers pianos en 1907 et fut incorporée sous le nom de W. Doherty Piano and Organ Co. Ltd. le 4 décembre de la même année. La firme produisit quelque 400 harmoniums par mois et porta sa production annuelle de pianos à 1500 unités au cours de ses 10 premières années. « Organ » disparut de la raison sociale en 1913 et la production semble avoir été réduite vers 1917. Des succursales de vente au détail ouvrirent après environ1908 à Winnipeg, Calgary, Edmonton et, durant quelque temps, Regina. Le succès de la firme reposait principalement sur ses pianos, ainsi que sur le Doherty Attachable Player (qui transformait les pianos de tous genres et de toutes marques en pianos automatiques). En 1913, la compagnie commença à produire des pianos à queue, ainsi qu'un nouveau modèle de piano droit, le Clinton. En 1915, la firme annonçait que plus de 70 000 instruments Doherty étaient en usage « dans tout le monde civilisé », quoique ses exportations allaient surtout vers l'Angleterre, l'Écosse, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. La même année, elle abandonna la vente au détail dans le but d'accroître les ventes en gros. Au départ en retraite de Doherty, en 1917, la firme fut réorganisée sous le nom de Doherty Pianos Ltd. et placée sous le contrôle d'un groupe d'hommes d'affaires. Dès lors, elle manufactura des pianos pneumatiques, des pianos Doherty et Clinton, des harmoniums, des bancs et des tabourets. Acquise par Sherlock-Manning en 1920 (Sherlock et Manning étaient d'anciens employés de Doherty), elle continua d'être active sous son propre nom. Même lorsque le siège social se transporta à London, Ont., les usines demeurèrent à Clinton et leur production atteignit 2500 instruments par année. B.J. Gibbings, fils de l'ex-associé John Gibbings, oeuvra comme superviseur des usines à Clinton. Contrairement aux statistiques paraissant dans le Pierce Piano Atlas, la production des pianos Doherty cessa au début des années 1930.


Lecture supplémentaire

  • Draper, Murray. The Story of Doherty and Sherlock Manning (Clinton, Ont 1986)

    Kelly, Wayne. Downright Upright: A History of the Canadian Piano Industry (Toronto 1991)