Dollier de Casson, François

François Dollier de Casson, capitaine de cavalerie, aumônier militaire, explorateur, supérieur des Sulpiciens en Nouvelle-France (1671-1674, 1678-1701), seigneur de Montréal, vicaire général, historien (château de Casson-sur-l'Eude, Basse-Bretagne, 1636 -- Montréal, 27 septembre 1701).

Dollier de Casson, François

François Dollier de Casson, capitaine de cavalerie, aumônier militaire, explorateur, supérieur des Sulpiciens en Nouvelle-France (1671-1674, 1678-1701), seigneur de Montréal, vicaire général, historien (château de Casson-sur-l'Eude, Basse-Bretagne, 1636 -- Montréal, 27 septembre 1701).

L'oeuvre de François Dollier au Canada, ses grandes qualités, son dynamisme et sa compréhension des problèmes de la colonie lui ont valu respect et admiration. Entré chez les Sulpiciens à Paris après trois années d'expérience militaire où il s'est distingué, il est envoyé au Canada en 1666. Il devient aumônier militaire et ensuite curé à Trois-Rivières, avant d'entreprendre en 1669 une expédition missionnaire au sud des Grands Lacs.

En 1670, il est nommé supérieur des Sulpiciens et seigneur de Montréal, et se consacre à l'organisation de la ville, à la construction d'une église, et à la rédaction d'une Histoire de Montréal, un ouvrage qui constitue une source très importante dans l'historiographie du Canada français. Tout en exerçant avec compétence ses fonctions de supérieur et de grand vicaire, il cherche à améliorer l'éducation à Montréal et, à partir de 1680, travaille au projet du canal de Lachine qui connaît de grandes difficultés. Cet homme d'action réussit de plus à créer un climat de conciliation dans les relations entre les autorités civiles et religieuses de la colonie.